Lecture du match RDC vs Burkina Faso: Ibenge prouve sans preuves!


09 Jun

Dans un stade semi-olympique avec une très belle pelouse, les léopards sous leurs nouvelles couleurs ont été opposés aux étalons du Burkina 


Les congolais ont timidement entamé le match, en laissant la possession de la balle à leurs adversaires pendant les 10 premières minutes. 


Avec un "onze" de départ composé de: Mossi, Mbemba, Bope, Issama, Masuaku, Mike, Mulumbu, Mputu, Elia, Mpoku et Bakambu(...) les fauves congolais ont pris le contrôle du match dès la 12 ème minute de la partie.


Très calme, disciplinée et tactiquement au point, l'équipe de Florent Ibenge avec une charnière des intellos (Bope et Mbemba) commençait à construire proprement à partir de la défense soutenue à gauche par un excellent Masuaku, très bon ballon au pied et technique, à droite par l'expérimenté Issama, toujours vigilant et impeccable dans son couloir!


Tout a bien fonctionné avec un Moke super intelligent, et un capitaine de grands jours excellent dans la récupération comme dans la construction. Seule inquiétude, Trésor Mputu qui n'arrive pas à montrer son niveau du début de la saison. Le numéro 8 du Tout-Puissant Mazembe a été méconnaissable.


Pourquoi n'avait-il pas convaincu l'entraîneur depuis tout ce temps? Lui, c'est Mpoku...un vrai leader technique sur le flanc gauche de l'attaque congolaise, durant la première mi-temps, il a été l'homme qui a fait très peur aux Burkinabés avec 2 tirs cadrés et repoussés par Herve Koffi.


Une première mi-temps légèrement dominée par les "Z+243"... Meschack Elia, toujours fidèle à ses courses et tirs souvent vers le décor ! Pas très intelligent tactiquement mais intéressant par sa bravoure et sa percussion.


Bakambu Cédric, très bien maîtrisé par l'excellent Issoufou Dayo, Bakagoal n'a fait que courir, sacrifier par un jeu congolais au tarreau de Barcelone... Une nouvelle méthode de Ya Flo?


Très attentif et courageux, le staff technique conduit par J.F Ibenge remplace rapidement dès l'entame de la 2ème période, Maghoma pour Mulumbu, Akolo pour Mputu...très bien lu le match, alors! Mpoku passe dans le coeur du jeu, akolo sur le flanc.


Très bon jeu, des passes à dix, récupération propre, collectivement bon, les Congolais ont dominé les 30 minutes de la 2ème mi-temps, sans laisser une seule chance à Bertrand Traoré et ses coéquipiers...Encore une fois, chancel Mbemba dans l'axe a assuré, que des récupérations propres. Traoré de Lyon peut se poser la question " Pourquoi ce gar joue au milieu en sélection ???"


Parfait Mandanda de retour en sélection après 3 ans, remplace Mossi...(Il est tranquille sans être inquiété, couvert par Bope et Mbemba... Impériales ! Pendant que Masuaku multiplie les bonnes actions du haut niveau.


À l'heure du jeu Bakambu pratiquement invisible, remplacé par Bolingi, et Britt Assombalonga remplace Mpoku! On passe à un 4-4-2! Mais pourquoi Bolingi va s'excentrer davantage ? Il s'est transformé en numéro (7) heureusement, il aura beaucoup de ballons sans bien les exploiter.


Pendant ce temps, le courageux Meschack Elia continue son spectacle, des percussions intéressantes mais la finition erronée, que des frappes qui tuent les oiseaux.


Il reste 10 minutes à jouer, la RDC dans l'ensemble domine largement son adversaire mais avec un jeu quasi stérile, tactiquement bon, replacement super, construction géniale, mais pas très déterminant côté finition.


Britt à son tour se retrouve isolé mais lui au moins s'invite à participer dans le jeu... Une belle frappe de Britt de 30 mètres très bien ajustée a failli finir sa course au fond. Dommage, Koffi est là.


Toujours (0-0) au moment où Ngoma Fabrice remplace Elia, à quelques minutes de la fin. L'ex joueur de Vita, jouera avec beaucoup de volonté de convaincre pour aller en Égypte, et ce n'était pas mauvais du tout.


Petit moment de décontraction à 2 minutes de la fin, les Etalons poussent obtiennent des fautes, et Mandanda, parfait comme son prénom, sortira sa grande classe pour sauver les siens, pas de but! Fin du match!!!

Lecture de Gede Luiz Kupa, avec un titre IMPACT NEWS.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.