Injustice au Gouvernorat du Kasaï : Plus de 50 agents en congé technique !


17 Jun

La nouvelle est tombée le mercredi dernier comme une trainée de poudre dans les couloirs du bâtiment abritant le Gouvernorat du Kasaï. C’est à travers un message verbal transmis aux chefs de différents services du Cabinet du Gouverneur par un membre très proche de l'actuel Gouverneur : ‘’Ceux des agents de vos services respectifs qui n’ont pas retrouvé leurs noms doivent s’apaiser en observant un congé technique et attendre d’être rappelé plus tard!’’. Ce message ainsi communiqué aux chefs des services est répercuté aux autres agents qui ont plié bagages. La nouvelle est tombée 24 heures après la paie du mois d’avril 2019, le mois qui a vu l’actuel Gouverneur être élu par les grands électeurs. Nombreux parmi ces agents mis en congé technique sont des anciens qui ont travaillé avec le premier Gouverneur du Kasaï et qui totalisent plus de sept mois d’arriérées de salaires. Ils se disent être sans espoir de recouvrer leurs droits. ‘’Le tout nouveau Gouverneur est connu pour son esprit d'équipe et de sociabilité’’, lâche un agent congédié, tout en indiquant : ‘’Même si tous ne peuvent pas revenir mais du l'Autorité Provinciale, Avocat de son état et initiateur de tolérance zéro donc Acteur averti de Droits de l'Homme devra remettre chacun dans ses droits’’. Une autre source rassure que le Gouverneur du Kasaï n’a pas encore pris les arrêtés nommant les agents. D’où, l'espoir de certains de se voir être récupéré par le gouvernement provincial. D’autres agents se disent déçus et ne savent à quel saint se vouer pour subvenir aux besoins spécifiques de leurs familles surtout pour ceux dont les enfants vont présenter les Examens d’État.

Les congédiés en colère

Agissant en informel mardi dernier, Monsieur Fidèle Tshiamua, ami et très proche collaborateur de l'actuel Gouverneur du Kasaï a réuni les chefs des services du Gouvernorat pour leur annoncer une décision aussi importante et grave aux conséquences néfastes qu'aurait pris le Gouverneur du Kasaï , renvoyant plus de 80 Agents nommés par un arrêté du Gouverneur, en congé technique. Scandale, le communicateur du message mieux de la décision agit en informel, lui même n'est ni Directeur de cabinet, ni Directeur de cabinet Adjoint, quand on sait que le Gouverneur n'a pas encore nommé ses collaborateurs. Tshibangu wa Manshimba et Kumakinga ne sont pas encore relevés de leurs fonctions. Réunis ce lundi 17 juin 2019, ces agents ont résolu d’aller en justice contre ce présumé et prétendu Directeur de Cabinet du Gouverneur de Province pour usurpation des fonctions et excès de zèle.

Cette décision verbale attribuée au Gouverneur par Fidèle Tshiamua est aujourd'hui à la base de plusieurs interprétations de nature à plonger le Kasaï dans une guerre ethnico-tribale ne devant pas favoriser le développement du Kasaï.

Nyunyi wa Ngala

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.