Education nationale à Mai Ndombe: Jean Cosmas Yema Olongo érige un somptueux bâtiment éducationnel


29 Mar

Education nationale à Mai Ndombe:

Jean Cosmas Yema Olongo érige un somptueux bâtiment éducationnel


L’éducation nationale est l’un de facteurs déterminant pour le développement intégré et intégral de l’homme. Elle est très essentielle dans le monde scientifique, politique, économique et social. Cependant, en République Démocratique du Congo, l’éducation nationale ne bénéficie pas substantiellement d’une enveloppe consistante dans le budget national de l’Etat. Un faible taux alloué dans ce secteur ne favorise presque pas l’émergence d’une Nation en quête de l’émergence. Ceci étant, l’éducation nationale, la recherche scientifique, la santé et l’agriculture doivent être les secteurs prioritaires car, le développement de l’homme et l’émergence du pays reposent sur ces piliers.

Mr. Jean Cosmas Yema Olombo Omonombe, Directeur Proved Mai Ndombe entouré du personnel de la direction provinciale éducationnelle. Ph/Pius Romain Rolland

Nouveau bâtiment de la Direction provinciale éducationnelle de Maï Ndombe, à Inongo en construction. Ph/Pius Romain Rolland

Le secteur de l’éducation nationale est encore un chantier en devenir en République Démocratique du Congo. Hier, poumon scientifique de l’Afrique. Aujourd’hui, le secteur de l’éducation nationale nécessite de la réforme tant en personnel qu’en infrastructure. Cependant, l’éducation nationale est le plus important pour le développement intégral de l’homme. Ne dit-on pas qu’une nationale sans éducation est un pays en jungle.

Cette maxime est bien comprise par un homme soucieux de l’éducation, de la culture et du bien-être. Il s’agit de Monsieur Jean Cosmas Yema Olongo Omonombe, Directeur de la Province éducationnelle de Maï-Ndombe.

Par son sens managérial, en provenance de Bandundu, ancienne province avant son démembrement, il a conçu un projet avalisé par le Gouvernement provincial de Maï-ndombe pour la construction d’un grand bâtiment devant abrité tous les services liés à la direction éducationnelle.

A en croire ses propos dès son arrivée dans la nouvelle province de Maï-ndombe, à la tête de la nouvelle province éducationnelle, il n’a rien trouvé de concret pouvant abriter ses services, n’eut été un bâtiment qui servait jadis de bureau du Directeur de l’internat ainsi que ses dortoirs de l’ancien internat des élèves filles de l’institut Maï-ndombe, ex Athénée d’Inongo. « Avec les contributions des parents, le Gouverneur avait incorporé dans l’Arrêté fixant les frais scolaires, une rubrique dans laquelle nous prélevons 1000Fc par élève. C’est cet argent qui finance la construction de c ce grand bâtiment et tout l’argent est déjà versé à l’entrepreneur. Nous sommes déjà à l’étape de finition et d’ailleurs un deuxième bâtiment est en gestation », nous a-t-il confié.

Au regard de la valeur accordée à l’éducation, le Proved Jean Cosmas Yema Olongo Omonombo place l’homme au centre de toute action en faveur de son développement. Il en va sans dire que, le personnel sous sa direction, travaille dans les conditions on ne peut  plus envier le personnel de grands centres urbains. Son sens humain attire auprès de ce grand homme de grandes visions, toutes les admirations du monde scientifique.

En attendant l’achèvement de la construction de ce grand bâtiment, le service de la Province éducationnelle de Maï-ndombe occupe encore l’ancien bâtiment destiné à la direction de l’internat des anciennes filles de l’Athénée d’Inongo.

L’insolite  

Présentement, le Directeur de province éducationnelle de Maï-ndombe occupe l’ancienne maison destinée aux professeurs construite par l’Unesco, avons-nous appris. Cependant, il est sous menace de déguerpissement par le Gouvernement provincial. Ce dernier occupe la quasi-totalité de maisons y relatives transformées en ministères provinciaux de la nouvelle province.

Au regard du poids et de la notoriété du Directeur de la province éducationnelle de Maï-ndombe, Jean Cosmas Yema mérite de la considération. Cet homme pondéré, humaniste et scientifique n’attend pas être traité de la sorte. En tant que scientifique et ayant le poids de l’éducation nationale dans toute la province, il mérite un logement décent à sa dimension d’homme scientifique et académique.

 Emeraude Bula

   

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.