Au Katanga et au Nord-Kivu : Félix-Antoine Tshisekedi impose la paix !


18 Apr

Au Katanga et au Nord-Kivu :

Félix-Antoine Tshisekedi impose la paix !


Lutte contre l’insécurité, tel est le cheval de bataille du nouveau Président de la République. D’abord à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. Ensuite, au Nord-Kivu, où le Chef de l’Etat poursuit son périple pour imposer la paix. Cette situation l’a conduit à briser avec ses bureaux climatisés de Ngaliema ou de la Gombe. A Lubumbashi, au cours d’une réunion du Conseil Supérieur de Sécurité, le Chef de l’Etat a donné des directives précises quant aux mesures sécuritaires qui doivent être prises pour juguler l’insécurité qui sévit dans cette province. Toutes les autorités concernées par la sécurité ont été conviées à cette réunion qui s’est poursuivie, à Goma et à Beni.

 

A Goma, le président Félix Tshisekedi a promis d'interpeller toute personne qui se compromettrait avec les groupes armés qui sévissent dans la province du Nord-Kivu, a rapporté le ministre intérimaire de l’intérieur, Basile Olongo, à l’issue de la réunion du conseil de sécurité provinciale tenue à Goma lundi 15 avril.Selon Basile Olongo, le Chef de l’Etat a promis d’apporter des moyens "matériels, financiers et humains" aux forces armées de la République Démocratique du Congo (RDC), pour en finir avec les dizaines de groupes armés encore actifs dans la région. C’est dans ce sens qu’il a décidé le relèvement des troupes ayant fait longtemps dans cette partie du territoire national.Au sujet des groupes armés locaux, des instructions ont été données également à l’autorité provinciale de procéder à la sensibilisation des communautés locales, à travers les Barza communautaires, a indiqué Basile Olongo.

A Beni, Felix-Antoine Tshisekedi s’est adressé mardi 16 avril à une foule nombreuse devant la mairie de Beni (Nord-Kivu), avant de visiter le centre de traitement Ebola et la maternité de l’hôpital général de Beni. Il a promis de relever les troupes de l’armée nationale qui ont trop duré dans cette région en proie à l’insécurité récurrente.

C’est vers 14 heures, heure locale, que le Président de la République a foulé le sol de Beni. Accompagné par une marée humaine, Felix-Antoine Tshisekedi a marché depuis le rond-point ENRA jusqu’à la mairie.

Sur place, il s’est adressé à la population locale en lingala. Il a promis de mettre fin à l’activisme des rebelles des ADF, en relevant les troupes des FARDC qui, selon lui, ont trop duré dans cette partie. Il a par ailleurs lancé un appel patriotique aux citoyens congolais qui sont dans les groupes armés de se rendre ; sinon, a-t-il averti, une action patriotique sera menée contre ceux-là qui ne voudront pas déposer les armes. Il y aura tolérance zéro pour les politiciens et officiers de l’armée qui entretiendraient ces milices, a affirmé Félix-Antoine Tshisekedi.

Mobilisation contre Ebola

Au chapitre de l’épidémie d’Ebola qui sévit dans la région, le chef de l’Etat a demandé à la population de collaborer avec les équipes de la riposte et d’observer les règles d’hygiène ; pour que cette maladie soit éradiquée dans trois mois.

Après cette adresse à la population le Président de la République s’est rendu au Centre de traitement Ebola, où, en partenariat avec l’UNFPA, il a remis un don de matériel et équipements médicaux à la maternité de Beni. Ce lot est destiné à renforcer la prévention et contrôle des infections dans les maternités et centres de santé dans la riposte contre Ebola.

Une rencontre avec différentes couches de la société a été prévue au courant de la journée.

 

Avant l’étape de Beni, le Chef de l’Etat a séjourné à Goma, où il a eu des entretiens avec les services de sécurité, la société civile, les opérateurs économiques et les élus de la province du Nord-Kivu.

A Goma, le Président Félix-Antoine Tshisekedi veut créer à la fin de son mandat quelques milliardaires parmi les opérateurs économiques. Il a fait cette promesse lundi 15 avril à Goma à l’occasion du dîner offert par le gouverneur du Nord-Kivu à l’issue de la 2èmejournée de sa visite de travail dans la capitale du Nord-Kivu, en présence de membres de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

‘’Nous allons ensemble, dans ce partenariat vers la promotion des industries congolaises. En fait, j’ai un rêve secret que j’ai toujours gardé mais là je vais partager avec vous. J’espère en tout cas à la fin de mon mandat, créer au moins quelques milliardaires congolais qui vont faire le bonheur de ce pays par rapport à l’emploi et autres’’a affirmé Félix-Antoine Tshisekedi, lors de son adresse avec les opérateurs économiques du Nord-Kivu.

Il a assuré à ces opérateurs qu’ils avaient ‘’au moins un allié solide’’ qui va les accompagner, et leur faciliter toutes les démarches afin d’éclore l’entrepreneuriat congolais

Félix Tshisekedi a promis de promouvoir l’industrie congolaise et faciliter la tâche aux opérateurs économiques de la RDC. Il se présente comme un partenaire qui veut favoriser le développement de l’entreprenariat congolais.

Le président de la FEC du Nord-Kivu a fait part des difficultés que les opérateurs rencontrent dans cette partie de la RDC : l’insécurité, le manque de routes de dessertes agricoles et l’énergie qui sont des éléments essentiels au développement industriel.

‘’Je vous demande en tant que partenaire de la République, de respecter les lois en payant vos impôts et taxes. Nous allons vous protéger, vous permettre de vous épanouir et de vous développer’’a recommandé le Président de la République à la délégation de la FEC/ Nord-Kivu.

’Regardez mon avènement comme une main tendue vers vous, comme un partenaire qui vous aidera à vous promouvoir dans notre pays et au-delà de nos frontières’’, a assuré M. Tshisekedi.

Impact News

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.