Territoire de Tshikapa : A.T. Kuzo Kansenya Jean Paul accusé d'abus de pouvoir et d'usurpation !


11 Jun

L'Administrateur du territoire de Tshikapa-Kamonia Kuzo Kansenya Jean Paul se comporte en Chef de l'Etat. Il s'est octroyé le pouvoir et les attributions du Président de la République, en violation, et de la Constitution, et des Principes qui guident les entités politiques décentralisées.


Des choses honteuses se passent au Kasaï qui ternissent l'image de la province du Kasaï. Cet apprenti à la tête du territoire s'est arrogé le pouvoir de suspendre son adjoint en charge des questions politiques et administratives et nommer par conséquent, en violation du parallélisme des actes et de forme. Un nommé par Ordonnance présidentielle ne peut être relevé de ses fonctions que par une autre ordonnance présidentielle.


En cas de flagrance, c'est le Gouverneur de province et non un administrateur de territoire.


En effet, par sa simple lettre du 20 mars dernier, l'AT Jean Paul nomme et affecte Matemboy à Kamako comme son adjoint en charge des questions politiques et administratives. Cette lettre de Kuzo qui viole des dispositions constitutionnelles en la matière, place Monsieur Anacletus Muswa Kapinga Safia nommé sur la même ordonnance numéro 18/005 du 20 janvier 2018 que Kuzo depuis bientôt quatre mois en chômage forcé. Cet aventurier d'AT a ainsi rendu une vie dure à son collègue pour des raisons tribales, renseigne une source à Kamako.


La situation a été communiquée à la représentation Provinciale ce lundi par une motion d'information du Député provincial Joseph Kalombo Kanku au cours de la plénière. Wabasonga Joseph Kalombo note que pareil comportement constitue des derives d'usurpations des fonctions publiques qui doivent être sanctionnées sévèrement. Il demande que soit recommandé au Gouverneur du Kasaï, l'annulation de la lettre de Kuzo et la réhabilitation sans conditions de Monsieur Muswa Kapinga Safia dans ses fonctions et que des sanctions administratives soient infligées à Monsieur Kuzo pour l'usurpation des fonctions. Le ministre provincial de l'Intérieur et le Gouverneur sortant du Kasaï auraient des mains sales dans ce dossier, la plénière a demandé au Député provincial Joseph Kalombo de transformer sa motion d'information en une question orale avec débat à adresser au Ministre provincial de l'Intérieur du gouvernement sortant alors qu'un autre gouvernement est attendu dans les heures qui suivent.

Nyunyi wa Ngala

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.