Tentative et promesse de corruption : Mpande Kapopo pris la main dans le sac!


17 Mar


''... Je vous assure que vous ne serez pas déçus. Je vous confirme, avant de quitter  mon poste de Gouverneur de province, je vous servirai. Je crois que vous attendez quelque chose'', tels sont les propos du Gouverneur sortant de la province du Haut-Katanga, tenus lors de la campagne électorale au siège de sénateur devant les grands électeurs de sa province. 


La vidéo circule dans les réseaux sociaux où on voit le Gouv du Haut-Katanga prononcer son discours de campagne.


Célestin Mpande Kapopo promet publiquement de corrompre les Députés provinciaux avant de quitter ''son poste de Gouverneur''. Servir ici, qui renvoie à la phrase: ''Je crois que vous attendez quelque chose'', ne concerne pas le travail attendu d'un Sénateur à la Chambre Haute du Parlement, celui de légiférer, contrôler les institutions ou assurer l'arbitrage de celles-ci, mais plutôt ''quelque chose'' qui signifie certainement ''les pots-de-vin'' avec l'argent du contribuable haut-katangais, estime un Kambajiste, un analyste de la praxis.


Le sourire du Gouverneur, insinue, que cette phrase ne se trouve même pas inscrite dans son discours de campagne, mais une incise introduite à dessein pour séduire ''ses corrompus''. 


Les acclamations qui s'en suivent et les cris de ses fanatiques en disent donc long.


Cependant, le Président de la plénière reste calme. Les instances judiciaires qui devraient aussi se saisir de ces propos qui frisent l'incitation à la corruption, sont restées dans l'expectative.


Voilà que le Procureur près la Cour de Cassation ou son collègue près la Cour Constitutionnelle n'ont pas à chercher les preuves pour sanctionner. Curieusement, les Députés provinciaux du Haut-Katanga lui réservé une fin de non recevoir. Et il doit s'en mordre les doigts à cet instant.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.