Réhabilitation des avenues Kimwenza et Elengesa à la FUNA: Quand Bernadette Mpanzu se trompe de la mission d’un député !


28 Dec

Les avenues Kimwenza à Yolo-Sud et Elengesa à Kimbagu, dans la commune de Kalamu ont été réhabilitées pendant la campagne électorale. Elles ont reçu des graviers versés par Mme Bernadette Mpanzu, candidate à la Députation nationale sur la liste du PPRD.

Elle n’a jeté que les graviers. Sans nivellement. Certaines sources affirment qu’elle est l’épouse du Général à la retraite, Didier Etumba, ancien Chef d’Etat-major général des FARDC qui a rejoint la coalition qui soutient Emmanuel Ramazani Shadari.

Le PPRD dont l’ancien Secrétaire Général, aussi candidat à la Députation Nationale, Henri Mova Sakanyi, Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur s’est aussi confondu en construisant les toilettes publiques dans sa circonscription pour séduire son électorat. Aux portes de ces toilettes, il y a placé ses effigies de campagne.

Un autre candidat d’un parti allié au PPRD au sein du FCC, Monsieur Pierre Kangudia, Ministre du budget, a aussi offert des câbles électriques aux habitants de Kingabwa pour solliciter leur suffrage.

Tous ces travaux entrepris par ces candidats du FCC démontrent qu’ils ignorent la mission d’un député qui consiste à élaborer et voter les lois ; contrôler les institutions, les services et établissements publics ; et enfin, évaluer l’action du Gouvernement.

Que non, ils ont tenté de séduire leur électorat sans indiquer l’axe dans lequel ils vont inscrire leurs actions parlementaires, c’est-à-dire, dans quel domaine vont-ils travailler pour élaborer ou améliorer les voix ou encore, dans quel secteur ils vont s’attarder pour veiller à la bonne gouvernance des institutions.


Comme Dieu reste juste, les élections n’ont pas eu lieu le dimanche 23 décembre dernier. Elles ont été reportées pour ce dimanche. Entre temps, Mme Bernadette Mpanzu ne s’est arrêtée qu’à jeter les graviers sans nivellement. Ce qui conduit à la destruction des pneus des véhicules qui fréquentent ces routes. Les gens se posent la question s’il faut voter ces gens qui ne comprennent pas leur mission parlementaire. Ne vont-ils pas oublier leurs bases une fois élus ? Quel est le bilan du PPRD pour lui accorder encore une quantité importante au Parlement des députés ? Cette réhabilitation des routes par des candidats consacre l’échec du PPRD Kimbuta. A ce jour, Kinshasa n’a plus une seule route normale de bout en bout. Tout est à refaire. Et c’est ce PPRD avec des gens comme Kimbuta qui veulent encore revenir.

Plus grave, quand Pierre Kangudia, a constaté que Kingabwa est déjà tombé sous les charmes de Toussaint Alonga et de Gecoco Mulumba, il a envoyé son équipe déterrer les câbles et jeter de nouveau la population de ce coin dans le noir.

 

Nicole Kakese/CP

 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.