Pressenti au ministère de l’industrie nationale Didier Ngoy K. dans le prochain gouvernement


21 Apr

Pressenti au ministère de l’industrie nationale

Didier Ngoy K. dans le prochain gouvernement

Dès l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale,  les yeux et les oreilles des Congolais sont en branle ; fixés et ouverts à la prochaine formation gouvernementale et quelques noms sont déjà avancés dans ce prochain gouvernement. Le nom de Monsieur Didier Ngoy K revient sur les lèvres de potentiel locataire au ministère de l’industrie nationale. Toute la jeunesse congolaise est d’avis, elle doit prendre part à la gestion de la Respublica ce, à travers Didier Ngoy K qui a su faire preuve de la gestion de ses investissements industriels en RD Congo.

Trentaine révolu, le candidat à l’élection sénatoriale dans la province de Lualaba n’a pas encore dit son dernier mot dans l’espace politique de la République Démocratique du Congo.Didier Ngoy K. est ce jeune entrepreneur moderne qui fait parler de lui dans le milieu des industriels congolais.

S’inscrivant dans la ligne droit de renouveler la classe politique à l’issue de l’alternance politique, Didier Ngoy K attend participer activement à la gestion de la Respublica, par son savoir-faire dans ce domaine industriel.

Sa jeunesse, sa vigueur est un atout possible de faire partir de l’exécutif de son pays, car plusieurs fois vu dans la ferme présidentielle comme l’indique l’image ci-haut illustrée avec le Chef de l’Etat honoraire Joseph Kabila. Il faut dire qu’après son passage à la candidature au Sénat dont

 

il a déploré les tentatives de corruption qui l’a amené à l’échec, Didier Ngoyi K en digne fils de ce pays, patriote qui compte apporter son expertise dans le domaine industriel est pressenti au prochain gouvernement au ministère de l’industrie nationale. Ces informations nous parviennent de sources dignes de fois que son ombre à ce ministère n’est plus un mystère en attendant l’élection de l’élection du bureau définitif, consécutif à la formation du prochain gouvernement, dont le premier ministère issu de la formation politique Front Commun pour le Congo.

Qui est Didier Ngoy K. ?

Patriote congolais, entrepreneur et homme d’affaire qui a investi dans plusieurs domaines : transport, presse, immobilier, architecture etc. à un potentiel susceptible de faire inscrire la République Démocratique du Congo parmi les pays industrialisés en lui donnant son blason terni par les pillages de triste mémoire entre 1991 et 1993. Dans la foulée, une fois à la tête de ce ministère, il attend mettre fin à la sachétisation de la ville de Kinshasa par la création d’un procédé biodégradable ; accompagner la main d’œuvre congolaise à travers les Petites et Moyennes Industries (PMI) et Petites et Moyennes Entreprises (PME). Le touten favorisant la consommation congolaise et la promotion des Fonts pour la Promotion Industrielle.

Il faut dire que son savoir-faire va booster l’industrie congolaise étant donné, fils d’un industriel dans les mines du Katanga, Didier Ngoy K attend industrialiser la République Démocratique du Congo, une fois dans le bâtiment derrière le ministère des finances, dans la Commune  de la Gombe.

Ainsi, la jeunesse attend participer activement dans la construction de ce grand et beau pays. Et Didier Ngoy K. s’invite à la fête de la reconstruction par la demande de tout un peuple fatigué de voir les mêmes visages dans chaque gouvernement. « Nous sommes fatigués de voir les mêmes visages. Cette fois-ci, nous demandons au Chef de l’Etat de nommer les visages qui ne sont pas en conflit avec nous le peuple. Et Didier Ngoy K. est ce nouveau visage qui inspire confiance et harmonie », avons-nous entendu les réclamations de la jeunesse Lualabaise en particulier et congolaise en général.

Pius Romain Rolland

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.