Participation au Forum parlementaire de la SADC: L’entrée triomphante de Jean-Marc Kabund-A-Kabund !


30 Jul

La RDC a été isolée sur le plan international et régional. Elle ne participait plus dans certains forums internationaux. Avec le nouveau régime, la RDC est rentrée sur le plan international. D’abord à travers la diplomatie agressive du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. Ensuite, la diplomatie parlementaire a été engagée avec le nouveau Bureau définitif de l’Assemblée Nationale dont la Présidente, l’honorable Jeanine Mabunda a ouvert le bal avec sa sortie à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Puis, c’est autour du Forum parlementaire de la  SADC. C’est la Mozambique qui a abrité les travaux de ce Forum où le 1er Vice-président, Jean-Marc Kabund-A-Kabund a conduit la délégation de la République Démocratique du Congo, constituée  des députés de la Majorité que de l'opposition. Avec son collègue Mukendi Ntumba Léon-André, Jean-Marc Kabund-A-Kabund a obtenu la validation de leurs mandats. Jean-Marc Kabund-A-Kabund a surpris agréablement ses pairs de la SADC par rapport à ses interventions au regard des sujets développés pendant 12 jours à un rythme très soutenu. Beaucoup de motions et recommandations ont été adoptées notamment celle de rendre ce Forum un réel pouvoir législatif dont les lois vont s’imposer à toutes les nations membres. La délégation des Seychelles et de l’Angola ont félicité l’honorable Jean-Marc Kabund.

Il a été reçu respectivement par son homologue mozambicain avec qui il a eu un échange de plus des deux heures. Aussi, avec le Président de l’Assemblée nationale de l’Angola.

C’est samedi 27 juillet qu’il a regagné Kinshasa en provenance de Maputo en Mozambique où il a participé du 15 au 26 juillet 2019 à la 45ème plénière du Forum Parlementaire de la SADC.

Il a été l’un des rares Députés à avoir pris la parole du haut de la tribune de ce Forum.

Jean-Marc Kabund a porté très haut la voix de la RDC en appelant ses pairs parlementaires de la sous-région à agir contre le changement climatique.

Son appel est en lien avec le thème retenu pour cette 45ème assemblée plénière du forum, à savoir : «Changement climatique, atténuation et adaptation : le rôle des Parlements vers la mise en œuvre de la déclaration de Paris et de la feuille de route de Katowice».

De l’accord de Paris à la feuille de route de Katowice, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale a souligné que son pays prend une part active à ces grands enjeux mondiaux et entend jouer un rôle fondamental dans cette problématique, compte-tenu des potentialités qu’il offre au monde dans ce domaine.

Par ailleurs, l’honorable Jean-Marc Kabund estime que la RDC envoie désormais des signaux très encourageants et positifs au lendemain de l’alternance démocratique et pacifique au sommet de l’État.

Sur le plan politique, la décrispation est désormais effective, a-t-il fait savoir, avant d’expliquer que les manifestations des partis politiques de l’Opposition sont tolérées sur toute l’étendue de la République et bien encadrées par la police afin de préserver l’ordre public. Bien plus, l’on note la liberté d’expression et aussi pour la première fois, le Parlement congolais a élu à sa tête une femme et un premier Vice-Président jeune.

Sur le plan socioéconomique, Jean-Marc Kabund a souligné, d’un côté, des projets qui sont à l’étude afin de faire bénéficier aux populations de la gratuité de soins médicaux et de l’enseignement primaire et, de l’autre côté, des projets de construction des routes, ponts et chaussées qui sont initiés à travers toute la République.

Dans le cadre de la lutte contre la corruption, des mesures phares pour lutter contre ce fléau ont récemment été annoncées et le pays va bientôt compléter son arsenal législatif en la matière, a-t-il rassuré à ses pairs parlementaires.

Cependant, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale est revenu sur la situation préoccupante dans la partie Est du pays notamment, sur les plans sanitaire et sécuritaire.

Il sévit depuis août 2018 la maladie à virus Ebola. Et le Gouvernement avec l’aide des partenaires extérieurs, lutte afin d’éradiquer complètement cette épidémie.

Il y a également des groupes armés locaux et étrangers qui continuent d’opérer. Pour les anéantir, Jean-Marc Kabund a rassuré que des efforts sont davantage conjugués tant sur le plan diplomatique que militaire.

Dans la foulée, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale de la RDC a fait remarquer que la participation congolaise aux assises de Maputo présente, sur le plan de la diplomatie parlementaire, une forte symbolique post-alternance. D’où son appel : « Nous formulons le vœu d’accueillir chez nous, en République Démocratique du Congo, la 47ème assemblée plénière du Forum Parlementaire de la SADC ».

JCN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.