Pages d’opinions libres de Me Jean Claude KATENDE : « Le Président Félix TSHISEKEDI a besoin des fanatiques éclairés »


30 Sep

Une femme ou un homme éclairé est celui qui a la connaissance, le discernement et qui sait distinguer la bonne direction de la mauvaise. Il est capable de soutenir, de défendre et d’accompagner son idole, mais il est aussi capable de lui dire non quand cela est nécessaire. Ainsi, un fanatique éclairé est différent d’un fanatique aveugle qui accepte tout, soutient ou défend tout pourvu que le chef soit content de lui.

Dans de nombreux cas, les chefs africains ne tolèrent pas leurs collaborateurs ou les citoyens qui sont capables de leur dire NON quand cela est nécessaire. Ils préfèrent des flatteurs.

Un chef qui n’a aucun collaborateur capable de lui dire NON, il doit savoir qu’il est entouré des hypocrites qui n’hésiteront pas de lui tourner le dos quand les choses vont mal tourner.

J’écris cette page d’opinions libres pour interpeler tous les fanatiques du Président Félix TSHISEKEDI. Ils doivent éviter de penser que tous ceux qui donnent un point de vue, sur certaines questions d’intérêt national, contraire à celui du Président sont contre lui. Ils doivent éviter d’insulter ou d’indexer les congolaises et congolais qui ont un point de vue contraire. C’est ça, la beauté de la démocratie. Ils ne doivent pas oublier que la démocratie est une dispute organisée.

S’il y a de congolais (Société civile, opposition ou majorité) qui souhaitent que le Président Félix TSHISEKEDI échoue de relever le pays, ils n’aiment pas notre peuple. Tous, nous devons souhaiter qu’il réussisse, que le pays se stabilise sur tous les plans économique, social et politique, que les gens aient de l’emploi, de bonnes routes, de l’eau, de l’électricité, de bonnes écoles…, que nous vivions en sécurité. La réussite de Monsieur Félix TSHISEKEDI ne sera pas une réussite personnelle, mais collective. Elle sera bénéfique à tout congolais sans distinction d’appartenance politique, tribale, régionale ou de sexe. Il est important que le pays se relève pour que celui que nous allons élire en 2023 trouve le pays à un niveau plus élevé dans tous les secteurs.

Mais ce souhait ou désir ne nous interdit pas de critiquer, de manifester nos doutes, d’interpeller et de faire des contre positions, si nous estimons que le pays n’est pas gouverné selon les promesses faites ou selon les lois du pays. C’est en le faisant que nous permettons au Président de rectifier ou d’ajuster les choses pour que le pays avance, pour qu’il réussisse son mandat dans l’intérêt de tous les congolais.

Nous savons tous que depuis que le Président Félix est au pouvoir, les efforts significatifs sont faits pour améliorer la situation des droits de l’Homme. Ne pas le reconnaître, c’est être de mauvaise foi. Nous en sommes contents et nous le disons. En même temps, nous voyons que la liberté de manifester pacifiquement pose des problèmes comme du temps de l’ancien régime. Toutes les manifestations organisées par les organisations de la société civile et les mouvements citoyens sur toute l’étendue de la république sont toujours dispersées ou réprimées brutalement par les agents de l’ordre. Certaines manifestations se sont soldées par des arrestations arbitraires et des actes de torture. Devons-nous tous fermer les yeux sur ces violations des libertés fondamentales par ce que nous soutenons FATSHI ? Devons-nous considérer ceux qui dénoncent et condamnent ces faits comme étant des anti-fatshistes ? Ma réponse est NON.

Est-ce que c’est normal que le Président Félix passe les journées du 19 et 20 septembre sous silence alors que plusieurs compatriotes ont été tués par les militaires et policiers tout simplement parce qu’ils réclamaient l’organisation des élections dans le délai constitutionnel ?

Ma réponse est que ce n’est pas normal. Suis-je anti-fatshiste, je dis NON. C’est mon devoir de lui rappeler qu’il devait faire un message pour condamner ce fait et saluer la mémoire des victimes. Leur sang n’a pas coulé pour rien.

Moi, je veux que le Président Félix TSHISEKEDI réussisse son mandat pour le bien tous les congolais. Mais cela ne veut pas dire que si je vois les choses qui ne marchent pas, je vais me taire ou fermer les yeux. Je vais parler malgré les insultes et les attaques de tout genre.

Soyons des fanatiques éclairés pour le Président et notre pays avancera plus vite.

Évitons d’être des fanatiques aveugles.

Partageons ce message.

Fait à Kinshasa, le 29 septembre 2019.

Me Jean Claude KATENDE (Whatsapp +243811729908)

Le Gardien du Temple.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.