Négociations FCC-CACH : Les assurances du SG de l'UDPS, Augustin Kabuya aux militants!


21 Jul

L'UDPS n'a pas trahi et ne trahira jamais l'idéal du feu Patriarche Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, a déclaré Monsieur Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps au cours d'une matinée politique tenue au siège de ce parti au pouvoir, restituant ainsi les conclusions des discussions que la délégation du CACH a eues avec le Président honoraire, Joseph Kabila Kabange en sa résidence de GLM dans la commune de la Gombe à Kinshasa.


Augustin Kabuya a rassuré les militants de l'UDPS qu'ils ne doivent pas céder aux intox selon lesquels, le Président de l'UDPS, Félix-Antoine Tshisekedi aurait signé un deal avec l'ancien Président consistant à le nommer Président de la République. Faux et archifaux. L'unique deal qui existe entre les deux est qu'après la proclamation des résultats aux scrutins du 30 décembre 2018, il a été constaté que Félix-Antoine Tshisekedi a remporté la présidentielle et que le FCC a gagné les législatives. Pour éviter de tomber dans les erreurs du passé en juin 1960 où un Président a révoqué le Premier ministre et vice-versa, il a été convenu une coalition entre le FCC et le CACH pour former un Gouvernement des progressistes. 


Pour le SG de l'UDPS, qui avait participé à ces échanges avec Joseph Kabila, il était question d'échanger sur l'évolution des discussions relatives à la formation du Gouvernement. 


"Vendredi à 12h40, nous, les négociateurs du CACH, nous avons rendu visite à l'Autorité Morale du FCC, Monsieur le Sénateur Joseph Kabila, à sa résidence de GLM pour échanger avec lui sur l'évolution des discussions FCC-CACH autour de la constitution du gouvernement", a-t-il déclaré avant de préciser que c'est le Président de la République qui oriente la coalition FCC-CACH. 


"Nous lui devons aussi du respect. Car, nous devons être derrière lui et non lui derrière nous. Je m'inscris en faux contre toute personne qui évoque une prétendue trahison de l'UDPS ou du Chef de l'État pour avoir accepté cette coalition. Il s'agit de sa vision salvatrice pour le bien-être collectif du peuple congolais", a conclu le Chef de l'Exécutif du parti, Augustin Kabuya.


Au sujet de la formation du Gouvernement, le Front Commun pour le Congo a demandé aux présidents de regroupements politiques de proposer au plus tard le 22 juillet prochain, les critères de désignation de ses délégués à l'Exécutif National.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.