Martin Fayulu abandonné par Lamuka!


14 Jan

Martin Fayulu, candidat Lamuka à la présidentielle est abandonné par sa plateforme. Tous les poids lourds de la plateforme formée à Genève, en l'occurrence, Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba ont même abandonné la toile où ils s'exprimaient pour défendre leur missionné. Ce, depuis l'étape de Bandundu où au lieu d'utiliser la flotte mise en place par le financement de Glencore et du groupe français Bolloré, Martin Fayulu avait recouru à l'antonov d'Air Kasaï. Le retour s'est effectué par véhicules. Il a été obligé à certains endroits de retrousser les manches pour dégager son véhicule bloqué dans la boue.


Même dans les médias internationaux, là où les Directeurs de campagne sont invités, c'est Martin Fayulu, candidat de son état qui doit répondre et se frotter aux collaborateurs de ses collègues dont certains se sont même permis de l'humilier. La dame de fer, Eve Bazaiba, son Porte-parole, SG du MLC, a depuis un temps, donné sa langue au chat. Ce qui veut dire, autant que Shadary qui a été sacrifié pour subir la honte nationale, Fayulu est abandonné par ses commanditaires à son triste sort. 


Depuis lors, c'est un Fayulu aigri, agité et monté qui reste toujours sur ses quatre chevaux.

Un membre de sa famille craint un infarctus au regard de son profil qui affiche aujourd'hui, des nerfs trop tendus.


Le silence de Katumbi en dit long. Même Bemba ne dit plus rien pour défendre son poulain. Muzito aurait été reçu déjà par le nouvel élu et Matungulu est attendu très bientôt.

En revanche, Katumbi apporte déjà son soutien au nouvel élu, son ami et frère Félix Tshisekedi, à travers ses lieutenants dont Christian Mwando du G7, Sessanga, SG de l'Ensemble et Claudel Lubaya de l'Amk.

Dossier à suivre.

Nicole Kakese

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.