Mal élu au cours d'une assemblée générale extraordinaire irrégulière : Le comité Mwepu menacé d'être traduit en justice par les membres fondateurs de l'Asbl Grand Kasaï Fondation !


28 Aug

Ils sont à 36, les membres fondateurs de l'asbl Grand Kasaï Fondation. Moins de 8 membres ont été présents à ce qui s'appelle frauduleusement ''Assemblée Générale Extraordinaire Élective'', tenue ce samedi 24 août 2019 et ce, en violation de l'article 33 des Statuts qui régissent cette association sans but lucratif. Conformément aux dispositions de l'article 33 de ces statuts originels, aucune modification ne peut-être opérée sans le quorum de 3/4 des membres fondateurs et l'Assemblée générale ne peut siéger qu'avec un quorum de 2/3 des membres fondateurs.


Et comme cette élection paraît une supercherie, les organisateurs entretiennent une confusion à dessein. Tantôt, c'est une ASBL Grand Kasaï Fondation, tantôt c'est l'Espace Grand Kasaï. D'aucuns ne peuvent croire qu'il s'agit d'une volonté de truander certaines filles et certains fils de l'Espace Grand Kasaï, détenteurs d'un pouvoir politique, économique, financier ou judiciaire. 

Surtout que le label Grand Kasaï, bien qu'ayant son concepteur, est utilisé par plusieurs associations, étant donné la liberté d'association consacrée dans la Constitution.


C'est ce qui a poussé les organisateurs de cette rencontre à violer intentionnellement les Statuts de cette ASBL en ce qu'ils n'ont pas su bien faire la comptabilité des membres fondateurs.


Statutairement, aucune disposition n'a été respectée dans la convocation de cette dite Assemblée Générale extraordinaire et élective au sein du Grand Kasaï fondation ASBL.


En effet, selon les Statuts et le Règlement Intérieur de cette ASBL, il se fait remarquer qu'aucune procédure n'a pas été respectée dans cette scandaleuse assemblée générale constituée de 36 membres fondateurs.


Cette assemblée générale extraordinaire n'a connu que moins de 8 membres fondateurs et d'autres opportunistes trouvés sur place notamment certaines notabilités du Kasaï comme l'honorable Guy Mafuta Kabongo et Kadima Luse Bakenge.


Le Secrétaire Général de l'Asbl Grand Kasaï Fondation, ignorant même les scissions existantes et interminables au sein de l'église des sacrificateurs a emporté le fils de Kadima Muakuidi dans une histoire où il ne connait, ni les tenants, ni les aboutissants.  

A certains analystes de se poser les questions: "Est-ce que les dispositions statutaires ont été modifiées par Cless Mwepu afin de saboter cette oeuvre issue de la sueur de son initiateur?" 

Dossier à suivre

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.