Lualaba : les actes qui imposent Richard Muyej!


18 Mar

Lualaba : les actes qui imposent Richard Muyej!


Natif de Kolwezi, enseignant dans la même ville à ses débuts de la carrière, premier Gouverneur du Lualaba, à la suite de la décentralisation consacrée dans la Constitution et exécutée sous son mandat, comme Ministre de l'Intérieur et Sécurité, Richard Muyej Mangez Mans est une fierté lualabaise qui s'impose à la tête de cette province vu ses réalisations en si peu de temps. Son ticket avec l'honorable Fifi Masuka a prouvé à la face du monde que cette province a encore besoin de lui. 


La décentralisation telle que consacrée dans la constitution de la république et mise en œuvre conformément à la loi de programmation constitue un atout pour le développement du pays à travers nos entités territoriales décentralisées.


Surtout que beaucoup de provinces manquent des infrastructures pouvant abriter les institutions et les visiteurs, le cas échéant.


Cependant, la province du Lualaba connue comme le sanctuaire ou la traînée des autres provinces, quoique vache laitière ou poumon de toute la République Démocratique du Congo depuis des décennies n'a connu d'envol qu'avec la décentralisation. Lualaba renaît de ses cendres. Alors que les anciennes provinces avaient l’obligation de préparer les infrastructures d’installation de nouvelles, les anciens dirigeants du Katanga s'y sont pratiquement opposés. 


Ce qui justifie le manque d'infrastructures d'accueil dans toutes les quatre anciennes provinces issues du démembrement du Katanga.


A la nomination des Commissaires Généraux par le Président Joseph Kabila en 2015, les dirigeants de la Province du Lualaba se sont retrouvés dans un hôtel de la place pour travailler.


Deux ans plus tard et ce, en si peu de temps, contrairement aux autres provinces, le Gouverneur Richard Muyej, son Vice, Mme Fifi Masuka et l’ensemble des animateurs de l'organe délibérant de cette Province, viennent d'offrir un cadre idéal pour abriter les institutions provinciales. Un immeuble ultra-moderne et imposant qui traduit la vision et l’ambition des dirigeants provinciaux du Lualaba à pouvoir faire de leur province, la locomotive pour le développement de toute la République Démocratique du Congo. Coût global, 9 millions de dollars américains.


Traduction en actes de l’engagement et de la détermination du Gouverneur Richard Muyej dit Papa Solutions par ses administrés à poursuivre l’œuvre de bâtir la province du Lualaba amorcée sous le leadership et la vision du Président honoraire, Joseph Kabila Kabange, Président de la Majorité Parlementaire. 


Cette réalisation pousse une certaine opinion à déplorer le cynisme qui avait caractérisé le Gouvernement provincial du Katanga, dirigé à l'époque par Moïse Katumbi Chapwe qui, avec tous les moyens mis à sa disposition, n'a pas su construire la province qu'il a laissée dans un état très délabré juste avec quelques réhabilitations qui ont coûté des millions de dollars américains à la province.


C'est le cas avec la réhabilitation du complexe scolaire Kiwele (refait de la peinture et remplacement des vitres et tôles) pour un coût total de 13 millions de dollars. Ce qui démontre l’affairisme qui avait caractérisé l'ancien dirigeant du Katanga que d'aucuns louent juste fort de l'amnésie qui caractérise une certaine catégorie du peuple congolais.


C'est ici qu'il y a lieu d'encourager et soutenir le ticket Richard Muyej et Fifi Masuka qui ne jure que sur la conversion des richesses potentielles de la province dans l’assiette des Lualabais. 


Une œuvre que ne peuvent combattre que les ennemis de cette province qui ne tiennent qu'à voir se paupériser cette population assise sur les richesses inouïes.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.