Interpellation de l’ancien Ministre Lambert Mende : Bâtonnier Muyambo salue l’Etat de droit !


19 May

Dans un court entretien accordé à la presse venue de Kinshasa pour le grand événement de ce lundi 20 mai 2019, réagissant à l’interpellation de l’ancien Ministre à la Communication et médias, le Bâtonnier Jean Claude Muyambo Kyassa a salué l’avènement d’un Etat de droit où tous les citoyens sont égaux devant la loi.


Cette interpellation devrait permettre aussi bien à Lambert Mende qu’à tous les anciens dignitaires du régime que la roue tourne et qu’il ne faut pas traiter certains compatriotes de sous-hommes lorsque l’on est au pouvoir, a-t-il indiqué avant de saluer le professionnalisme de notre police nationale congolaise sous le règne de Félix-Antoine Tshisekedi.


‘’Que Mende se plaigne d’avoir été bastonné, ayant reçu des coups de crosse et enlevé comme un vulgaire voleur des poules devrait lui rappeler la manière dont il nous traitait d’escrocs et de voleurs’’, a déclaré le Président National de la Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement, SCODE et Coordonnateur de l’Alternance pour la République, AR. C’est comme pour dire qu’un délinquant reste délinquant et il est possible de comprendre pourquoi Lambert Mende se battait pour se faire élire Gouverneur de Sankuru, puisqu’il avait organisé un réseau maffieux de la fraude des matières précieuses dont le diamant. Il devrait en principe, selon Jean-Claude Muyambo être arrêté en flagrance vu ce qu’il a détourné comme diamant qu’il déclare venir de sa concession. Ce qui reste à prouver.


Depuis Lubumbashi JCN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.