Installation de nouveaux Secrétaires Généraux nommés en précipitation par Néhémie Mwilanya : Yollande Ebongo piégée par le Sg Okito !


09 Oct

Les choses se gâtent au niveau du Ministère de la Fonction publique. Un Secrétaire Général est déterminé pour salir le mandat de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est placé devant ses responsabilités. Ce qui l’oblige à prouver qu’il est réellement l’héritier du Sphinx de Limeté qui avait consacré sa vie à combattre les antivaleurs pour l’instauration d’un Etat de droit. Pour cela, il a besoin de le manifester par devant les membres du Gouvernement dont le quitus a été donné par le Coordonnateur de la coalition CACH qui s’est associée au FCC, l’honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund. C’est là qu’il a été appelé à vérifier bien plus les actions des membres de sa famille politique dont ceux de CACH.


Là, on relève le dossier de Mme Yollande Ebongo, Ministre de la Fonction publique qui a été piégée par le Secrétaire Général aux Sports et loisirs, Monsieur Barthélémy Okito qui se fait passer pour le Président de tous les SG de la Fonction publique.


Le Secrétaire Général aux Sports et loisirs semble avoir piégé le nouveau Ministre en charge de la Fonction publique, Mme Yollande Ebongo Bosongo en intégrant dans les résolutions ou les recommandations de l’atelier organisé par l’OCEP, du 03 au 04 octobre 2019, sur ‘’Immersion aux valeurs éthiques’’, des extraits qui n’avaient rien avec la thématique retenue pour cet atelier. Il a fait glisser dans le texte des recommandations finales celle relative à ‘’l’installation de nouveaux Secrétaires Généraux nommés’’ à la vas-vite par l’ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, Monsieur Néhémie Mwilanya. Ce qui a surpris tous les participants à cet atelier ont réalisé le degré de manipulation de cet homme dont l’on connait comment il a été catapulté à la tête de l’administration publique aux sports et loisirs. Une source proche de nouveaux Secrétaires renseigne que Monsieur le Secrétaire Général aux sports chercherait par tous les moyens de se dédouaner après avoir participé avec deux autres Secrétaires Généraux, à la collecte des fonds pour la campagne de l’ancien Ministre d’Etat et Ministre à la fonction publique contre la nomination à la hâte de ces Secrétaires Généraux. Ils auraient été obligés de contribuer chacun avec un montant de 10.000$ pour la campagne de l’ancien Chef de la Maison Civile dont l’on connait comment il a été remercié par le Maréchal Mobutu avant de se greffer à Léon Kengo wa Dondo pour des mobiles bien évidents. Etant chargés de la collecte, les trois SG se seraient également servis avant que l’enveloppe totale n’arrive au maître. C’est ce qui justifierait les efforts qu’il ne cesse de fournir pour faire passer cette supercherie qui a été stoppée net par le Cabinet du Président de la République, à travers son Communiqué Officiel rendu public le 25 janvier 2019, au lendemain de l’investiture du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.


Et là, il y a lieu de craindre que cette intrusion ne soit un piège contre la nouvelle Ministre qui risque de passer en action pour installer les Secrétaires Généraux dont la nomination a été opérée en toute précipitation pour des raisons évidentes. A ce propos, une source proche du Secrétariat Général à la Fonction publique en appelle à la vigilance de Mme le Ministre qui devra faire très attention avec le Secrétaire Général aux sports qui cherche à la mettre aux prises avec le Président de la République et son Directeur de Cabinet, Monsieur Vital Kamerhe, également Président de l’Union pour la Nation Congolaise.


Ngalula SOL

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.