Incitation au meurtre et à la rébellion : Donat Shimboj menace l’arrivée de Katumbi au Lualaba !


28 May

La Constitution de la RDC consacre la liberté de circulation des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue de la RDC. Un xénophobe, en la personne de Donat Shimboj, Rapporteur de l’Assemblée Provinciale ne l’entend pas de cette oreille. Il refuse à un digne fils de la RDC, aussi ayant des racines au Lualaba, puisqu’aussi Sanga, Moïse Katumbi Chapwe de venir. Il se donne le culot de le déclarer persona non grata. C’est au cours d’un point de presse tenu à ce sujet que cet élu du peuple s’est permis de débiter des propos d’incitation à la haine et au meurtre. En principe et dans un Etat de droit, c’est un homme qui devrait être interpellé, arrêté, jugé et condamné pour pareil crime. C’est à travers une vidéo largement répandue sur les réseaux sociaux que les propos jugés de graves et d’irresponsables par un internaute que ce quidam refuse à Katumbi son droit légitime de circuler sur le territoire national. Il en appelle au meurtre et au sang dans le cas d'une visite du chairman Moïse Katumbi au Lualaba.  

"Le sang va couler!", prévient-il.

Des propos pareils devraient en principe intéresser la justice au vu de leur caractère criminel.

Il joue avec un feu qu'il ne saura maîtriser’’, commente un Internaute sur Facebook, avant de poursuivre : ‘’Qui donc ferait-il couler le sang? Je pense que cet homme n'a aucune idée des assises populaires du chairman dans cette partie du pays...nous serons là-bas, à Kolwezi, à Kapanga, à Kasaji,à Sandoa, à Dilolo...et s'il pousse la provocation plus loin, c'est devant son domicile que nous tiendrons notre meeting’’, annonce le Chargé de Communication de Moïse Katumbi, Dilungidi Nlandu Nono qui s’interroge : ‘’Parlait-il au nom de l'assemblée provinciale du Lualaba dont il est rapporteur ? Je ne sais pas mais je suis sûr que ce monsieur se trompe d'époque.

Qu'il nous attende!’’, a conclu Dilungidi Nlandu.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.