Funérailles d'Étienne Tshisekedi : Jean-Marc Kabund remercie la base du Kasaï-Oriental!


04 Jun

Le Président a.i. de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, l'honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund, 1er Vice-président de l'Assemblée nationale, a remercié et félicité la base de l'Udps du Kasaï-Oriental qui a été représentée par ses députés provinciaux qu'il a rencontrés ce mardi 04 juin 2019 au siège du parti, situé sise 11ème, Limeté résidentiel, petit boulevard. 


Tous les 11 Députés provinciaux du Kasaï-Oriental ont répondu présents à l'appel du Président a.i. de l'Udps qui tenait à les recevoir au siège du parti avant leur retour. A cette occasion, il leur a jeté les fleurs non seulement pour avoir organisé les obsèques du Sphinx à Mbuji-Mayi, mais aussi et surtout pour s'être déplacés afin de rendre leurs derniers hommages au Président Étienne Tshisekedi dont les obsèques ont été organisées au stade des Martyrs en présence de plusieurs personnalités du pays, comme de toute l'Afrique du 30 mai au 1er juin 2019.


Faisant d'une pierre deux coups, le Président a.i. qui était entouré du Secrétaire Général et des Secrétaires Généraux adjoints de l'Udps, a appelé les élus du peuple à accompagner le mandat du seul Gouverneur de l'Udps élu et investi du Kasaï-Oriental. 


Ils devront travailler en toute collaboration dans l'intérêt supérieur de la population suivant la devise du Sphinx :"Le Peuple d'abord''. 


Ils devront, a-t-il poursuivi, s'engager dans la vision du Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, de la lutte contre les antivaleurs. 


Le numéro 1 de l'Udps a exhorté les élus du Peuple à s'engager résolument dans la vision de ''Tolérance Zéro'' contre les antivaleurs qui empêchent le décollage de notre pays, a-t-il tapé du poing sur la table. 


Le Président a.i. de l'Udps, l'honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund, ne s'est pas empêché de revenir sur les questions d'actualité, notamment sur la mise en place du triumvirat pour conduire le parti au Congrès en vue d'écarter Félix-Antoine Tshisekedi de la tête du parti. Ici, Kabund-A-Kabund n'est pas passé par le dos de la cuillère pour fustiger ce comportement de certains cadres qui évoquent l'article 26 des Statuts de l'Udps. 


''Le contexte que traverse l'Udps actuellement n'est pas concerné par cette disposition de nos Statuts. C'est une situation sui generis à laquelle il fallait trouver une solution politique. Et c'est ce que le Président élu au Congrès de 2018 dont le mandat court jusqu'en 2023 a compris pour me confier son intérim pendant qu'il est mis en disponibilité pour s'occuper de hautes charges de l'Etat. Organiser un Congrès aujourd'hui, s'apparente à un coup d'état et à la violation de nos statuts en retirant le mandat des 5 ans obtenu au Congrès par Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo'', a-t-il martelé. 


Contactés par IMPACT NEWS, les députés élus du Kasaï-Oriental se sont dits heureux d'avoir rencontré le Président du parti et rentrent à Mbuji-Mayi édifiés sur ce qu'ils croyaient être une crise au sein de l'Udps.

Joël Cadet.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.