Destruction du territoire de Luebo : Le cri d’alarme de Djory Ngandu, ancien Vice-gouverneur du Kasaï-Occidental


01 Nov

Il n’a pas pris congé de son territoire d’origine. Il en reste préoccupé, même à des milliers de Km où il se retrouve aux Etats-Unis d’Amérique. Lui, c’est l’ancien Vice-gouverneur du Kasaï-Occidental, Djory Ngandu, un natif de Tshikapa, mais qui reste préoccupé par la situation que traverse sa province du Kasaï et surtout son territoire d’origine, Luebo. Pour preuves, son intérêt qu’il ne cesse de témoigner envers ses origines.


C’est ce qui justifie son cri d’alarme envers son frère, le Président de la République pour penser à ce territoire qui a été oublié dans le Programme d’urgence des 100 jours.


C’est Luebo qui a été la cité qui a servi à la formation de beaucoup de cadres qui ont servi la République Démocratique du Congo dont le célèbre Bakajika, auteur de la loi en matière foncière qui reste la seule référence. L’on ne saura parler de Luebo sans faire allusion à Mbombo Lona. Mais aujourd’hui, Luebo est l’ombre de lui-même. Pas d’eau, pas d’électricité, pas d’infrastructures viables, ni routières, ni aéroportuaires, ni lacustres, etc., déplore l’ancien Vice-gouverneur qui a profité de son séjour aux USA pour parfaire sa formation dans la mobilisation, implantation, idéologie et marketing des partis politiques. Un travail qu’il avait abattu au sein du RCD où il a été invité comme expert alors qu’il est de l’UDPS, depuis sa création.


L’Hôtel Général de référence de Luebo est dans un état de délabrement très avancé, a-t-il indiqué avant de donner une anecdote : ‘’Alors qu’il se rendait par la route de Kananga à Tshikapa, l’ancien Président Joseph Kabila Kabange est arrivé au croisement de la Nationale n°1 avec la route qui mène vers Luebo. Il a posé la question à l’ancien Gouverneur, Trésor Kapuku : ‘’Cette route mène vers où ?’’ Et Kapuku de répondre, que c’est une route de desserte agricole qui va vers les champs. Ce qui a enlevé l’intérêt à l’ancien Président de se rendre dans le chef-lieu du district du Kasaï pour aller vers Tshikapa qui n’avait été à l’époque qu’une cité minière’’, a relevé Djory Ngandu, qui trouve l’origine de la destruction de Luebo qui n’est autre que le cynisme, mais surtout l’incompétence de ceux qui ont eu à diriger ce que l’on appelait à l’époque Kasaï-Occidental qui avait trois deux villes et deux districts dont Lulua, chef-lieu : Tshimbulu et Kasaï, chef-lieu : Luebo. Cette situation s’est empirée avec le phénomène Kamuina Nsapu, créé de toutes pièces par les ressortissants de la province du Kasaï qui a permis l’incendie et la destruction des édifices laissés par la colonisation. Luebo est aujourd’hui, l’homme de lui-même, s’est écrié Ngandu Djory.


Voilà pourquoi, face au silence affiché par les élus de Luebo, de loin qu’il se retrouve, Djory Ngandu lance un cri d’alarme au Président de la République pour que celui-ci inscrive Luebo dans ses urgences. Djory Ngandu à notre rédaction comme pour interpeller aussi les élus de cette contrée pour qu’ils soient de porte-voix de Luebo qui est orphelin aujourd’hui et n’a aucun représentant dans les institutions nationales.


Nyonga Kalenga

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.