Dans le cadre de sa vision d'un Parlement proche de la population : Jeanine Mabunda soucieuse de la mise en place d'un cadre de concertation entre l'Assemblée Nationale et les Assemblées provinciales !


30 Jul

Une Assemblée Nationale proche de la population, telle est la vision que s'est imposée l'honorable Jeanine Mabunda depuis l'installation de son Bureau le 24 avril dernier. Elle a traduit cette vision en pratique en faisant de l'hémicycle un cadre où les jeunes élèves peuvent venir pour s'habituer déjà aux responsabilités auxquelles ils seront appelés d'assumer demain. 

Voilà pourquoi, le mardi 23 juillet dernier, au cours de l'audience qu'elle a accordée au Président de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu, il a été évoqué la nécessité de mettre en place un cadre de concertation entre l'Assemblée nationale et les assemblées provinciales.

À l'issue de l'audience, le Président de l'assemblée provinciale du Nord-Kivu, l'honorable Robert Mabinshuti Seninga a fait savoir que l'insécurité qui bat son plein dans sa province, la résurgence de la maladie à virus Ebola et le déficit de communication entre la Chambre basse du Parlement et les organes délibérants des provinces font partie des points échangés avec l'honorable Présidente Jeanine Mabunda.

Pour ce qui est du déficit de communication, a souligné le Président de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu, il a été suggéré la mise en place d'un cadre de concertation entre l'Assemblée nationale et les assemblées provinciales. ''Cette réunion qui se tiendrait, à notre avis, deux fois l'an, permettra de comprendre exactement tout ce qui est fait et débloqué en vue d'éclairer la lanterne des élus provinciaux'', a déclaré le Député provincial Robert Mabinshuti  Seninga.

Dans ses explications, la Présidente de la Chambre basse du Parlement congolais, Jeanine Mabunda, s'est montrée très réceptive à tous les problèmes évoqués. L'honorable Mabunda a même annoncé l'envoi d'une mission de compassion au Nord-Kivu pour réconforter les populations victimes de la maladie à virus Ebola.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.