Composition du Gouvernement provincial du Haut-Katanga: L'honorable Nazem Nazembe scandalisé !


23 Jun



Manque de certains portefeuilles et absence de la cohésion nationale et de la cohabitation entre FCC-Cach dans le Gouvernement provincial du Haut-Katanga, tels sont les deux éléments qui scandalisent le Député, double brassard, élu à la Députation nationale et provinciale de Lubumbashi, l'honorable Nazem Nazembe. Raison pour laquelle, au cours de la plénière de ce vendredi 21 juin 2019, au Bâtiment du 30 juin abritant le siège de l'organe délibérant de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga, à travers une motion d'information. L'élu de Lubumbashi s'est dit surpris de constater que le Gouvernement provincial du Haut-Katanga manque certains portefeuilles qui ont été légués aux Commissaires qui ne sont pas reconnus par la Constitution et les lois en matière de la libre administration des entités décentralisées. ''Qui va-t-on interpeller en cas d'une responsabilité dans ces portefeuilles notamment le tourisme, la jeunesse et les Sports?", s'est interrogé l'élu de Lubumbashi, avant de décrier le manque de l'esprit de cohésion nationale et de la cohabitation ou coalition pacifique qui caractérisent la famille politique au pouvoir qui s'est engagée dans une unité pour le développement de la RDC.

Au dessus des couleurs, des tribus, des provinces, des religions, Nazem Nazembe attendait que le Gouvernement provincial puisse répondre à l'appel de Félix-Antoine Tshisekedi et de Joseph Kabila de voir le pays être conduit du sommet à la base entre les deux familles politiques FCC et CACH. 

On peut donc déduire que Jacques Kyabula a brisé ce pacte signé entre Joseph Kabila et Félix-Antoine Tshisekedi, deux Présidents vivants, habitant sur le sol congolais qui ont procédé à la passation pacifique du pouvoir sans effusion du sang.


Espérons que Kyabula pourra regarder cet élu du peuple, un des meilleurs de la ville dont la voix porte, en face et répondre à la volonté de Joseph Kabila, Président honoraire et Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la RDC en exercice. 


Aussi, c'est une interpellation aux deux autorités morales du Cach et du FCC pour inviter leurs poulains à travers tout le pays pour s'engager dans l'esprit qui les caractérise, celui de la cohésion, de la coalition et de la cohabitation pacifique du sommet à la base.

Fadi Ndembu

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.