Comme on pouvait s'y attendre : L'honorable Chokwe a tiré sa révérence en Afrique du Sud!


18 Jun

Deux fois arrêtés d'abord par l'ANR puis par la Demiap, la police politique de Joseph Kabila, Moïse Chokwe Cembo, Député élu de Sakania, première législature de la 3ème République, 1er Vice-président du parti politique, ex. M23, converti en Alliance du Salut pour le peuple congolais, ASP, sur base de la Déclaration de Nairobi, parti cher au Bishop Runiga s'en est allé à Johannesburg, Afrique du Sud. 


Empoisonné en 2015, quelques temps après sa libération de l'ANR, Moïse Chokwe Cembo, a eu sa vie sauve grâce à une prompte intervention de ses médecins sud-africains qui avaient convenu un contrôle tous les six mois.


Alors qu'il est venu à Kinshasa, le 15 décembre 2016, pour faire adhérer son parti politique à l'Alliance pour l'Alternance, AR, plateforme mise en place pour soutenir la candidature de Moïse Katumbi Chapwe à la présidentielle, Moïse Chokwe a été enlevé avec son ami, Faustin Sotala par les sbires de la Demiap au motif qu'il voulait attenter à la vie de Joseph Kabila avec le financement de Raphaël Katebe Katoto dont il était Avocat-Conseil. Il a passé 6 mois dans les geôles de la Demiap avant d'être transféré devant l'Auditorat militaire qui a fait fixer en toute irrégularité l'affaire par devant la Cour militaire de Kinshasa/Gombe. Ici, l'affaire n'a jamais évolué. Elle n'a été instruite que trois fois. C'est avec le vent du changement à travers l'avènement de Félix-Antoine Tshisekedi qu'il a été finalement acquitté au mois de mai dernier pendant son hospitalisation à la Clinique Caroline à Gombe, après qu'il ait été évacué en toute urgence parce que son état de santé s'était gravement et brutalement détérioré. 


Après son acquittement, son état de santé s'est sensiblement détérioré jusqu'à être évacué en Afrique du Sud où il a rendu l'âme ce mardi 18 juin 2019 à 8h du matin. 


Moïse Chokwe laisse une grande progéniture et une longue carrière en politique, dans la magistrature comme au barreau.

Le Bishop a confirmé cette triste nouvelle en écrivant sur son compte WhatsApp :"Camarade, c'est avec une grande consternation que je viens d'apprendre le décès de l'honorable Moïse Cokwe, Premier Vice-Président de l'ASP décédé ce matin à 8h en Afrique du Sud. Au nom de l'Alliance pour le Salut du Peuple Congolais  ASP en sigle et en mon nom propre je présente mes condoléances  les plus attristées à la famille biologique et idéologique de l'illustre disparu.

Joachim  Dikanda

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.