Avec la candidature d'Henri Thomas Lokondo au perchoir de l'Assemblée Nationale : Rombaut Lumba craint un séisme au FCC!


08 Apr

Avec la candidature d'Henri Thomas Lokondo au perchoir de l'Assemblée Nationale :

Rombaut Lumba craint un séisme au FCC!


Les lignes bougent au sein du Front Commun pour le Congo, plateforme dont Joseph Kabila est Autorité Morale. De Un, avec les candidatures presque boutiquées aux Gouvernorats de province où à Kinshasa celle de Gentini Ngombila ne plaît pas à beaucoup de bonzes de l'ancienne Majorité Présidentielle. Aussi au Haut-Katanga où Kyabula Jacques a été aussi imposé.


De deux, c'est l'annonce de la candidature du Député élu de Mbadaka sur la liste de Palu et Alliés, Henri Thomas Lokondo, dont l'on connait la pertinence des interventions à la tribune de l'Assemblée Nationale où il n'a jamais raté l'occasion pour parler et bien. Une candidature qui fait craindre un séisme au sein du FCC dont le Courant du Futur, parti cher à l'honorable Nazembe, élu Député National et provincial de Lubumbashi. Son Secrétaire Général, Rombaut Lumba Suku. A ce propos, Rombaut Lumba,s'interroge :"Qui est derrière Henri Thomas Lokondo?"


Sans donner la réponse à sa question, le chef de l'exécutif du parti Courant du Futur trouve que l'unité de corps dans le FCC donne finalement l'impression de n'être que de façade, a-t-il indiqué sur sa page Facebook, avant de relever qu'à chaque décision de l'Autorité Morale aujourd hui comme hier, il se trouve des gens qui s'organisent pour faire le contraire de manière subtile, a fait observer Rombaut Lumba qui pense par ailleurs: "Chacun veut être la même si la dynamique de rupture impose un changement de comportement et d'hommes".

Voilà ce qui fait convaincre le patron de l'exécutif du parti de Nazem Nazembe que ''cette candidature de Thomas Henri Lokondo doit être un arbre qui cache la forêt du fait qu'elle vient mettre en balottage celle de Jeannine Mabunda voulue par le Chef de file du FCC''.

Derrière cette candidature indépendante d'un membre du FCC, on peut imaginer le soutien de tous ceux qui rêvaient d'être au perchoir et bien d'amis que ce député national compte dans les rangs de l'Opposition, a indiqué cet homme politique aussi patron du journal Éveil du Congo. Même pour simplement narguer le candidat du FCC, les députés de Lamuka peuvent faire mal a Kabila en organisant l'échec de Jeannine Mabunda ! S'est-il exclamé.

Voila que cette première candidature féminine à ce poste n'a su arrêter l'appétit des uns et le désir de vengeance des autres.

On peut imaginer le soutien de son groupe sociologique à la candidature de Henri Thomas Lokondo si l'on voit le nombre de ses membres qui aspiraient au poste.

L'échec de Mabunda aura des conséquences imparables sur l'avenir et la survie politique du FCC pires que celles enregistrées après l'échec d'Emmanuel Ramazani Shadary dans les mêmes conditions, craint Rombaut Lumba.

La femme congolaise qui venait de reclamer le respect du gender tout le long du mois de mars est restée muette devant le complot qui est monté contre Jeannine Mabunda qui a porté la voix de la femme ces trois dernières années. Aucune réaction de soutien à la candidature de Mabunda de la part du mouvement feminin congolais.m, s'est inquiété le SG du Courant du Futur. On attend qu'elle se batte seule pour venir l'entourer des baisers de Judas, a conclu Rombaut Lumba, l'homme qui n'a pas honte d'afficher son appartenance à Christ.

JCN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.