Attaques contre l’AG de l’ANR Kalev Mutond pour le fauteuil du Gouv de Lualaba : Richard Muyej exporte guerre et campagne à Kinshasa !


04 Feb

Attaques contre l’AG de l’ANR Kalev Mutond pour le fauteuil du Gouv de Lualaba :

Richard Muyej exporte guerre et campagne à Kinshasa !


Les médias de Kinshasa sont inondés. Avec la campagne électorale précoce pour la course au Gouvernorat de la plus riche province de la RDC, le Lualaba. Des magazines spécialisés sont diffusés dans les médias pour revenir sur le bilan élogieux du Gouverneur de cette province, Richard Muyej Mangez Mans, ancien Ministre national de l’Intérieur et Sécurité.

Campagne électorale qui n’épargne pas les réseaux sociaux. De courtes vidéos des femmes et hommes de Kolwezi qui reviennent sur les actions et exploits du Gouverneur sortant élu Député National sont balancées dans toutes les plateformes et groupes What’Apps. ‘’Papa social’’, comme aiment l’appeler toutes ces personnes interviewées en swahili comme en français.

Campagne électorale et déloyale

Abordé, un analyste politique trouve que ‘’c’est légitime’’, mais nuance-t-il, ‘’Là où le bât blesse, c’est lorsque l’on engage cette campagne en dehors de la circonscription électorale ou du corps électoral du Gouverneur de Luluaba. Le corps des électeurs du Gouv de province étant constitué de Députés provinciaux élus et de Chefs coutumiers cooptés’’, a-t-il déploré avant de s’indigner : ‘’Loin de ses électeurs, Muyej Mangez Mans ouvre son carquois à Kinshasa pour tirer à boulets rouges sur Kalev Mutond qui n’a même pas encore déposé sa candidature’’, s’inquiète cet analyste qui croit que Muyej Mangez Mans aurait conclu à un pressentiment d’une possible défaite qui met ‘’l’Homme du social’’ dans une position de contestation au regard des actions réalisées et tant vantées par les habitants de Kolwezi. Veut-il pousser les habitants de Kolwezi dans des actions de sape au cas où c’est un autre candidat qui va passer à la tête de la province après les élections de Gouv ? Beaucoup de questions auxquelles cet analyste ne sait donner des réponses.

C’est ici que cet analyste politique condamne cette incitation à la haine contre l’AG de l’ANR qui n’est pas frappé par aucune invalidité légale pour concourir à l’élection de Gouverneur de Luluaba, estime la même source. Il n’appartient qu’aux Députés provinciaux de juger chacun des candidats à la course sur base du programme d’action qui sera présenté.

Illégale et déloyale campagne

Cela aussi, il faut attendre que le go soit donné par la Centrale électorale qui va fixer le délai de la campagne au sein de l’Assemblée provinciale.

Car, les armes utilisées jusques là, sont non conventionnelles. Les attaques vont jusqu’en dessous de la ceinture. Jusqu’à manipuler certains activistes des droits humains pour tirer à boulets rouges sur Kalev Mutomb que l’on présente comme assassin et ayant beaucoup de sang dans ses mains. Sa communauté n’a pas tardé. Elle a aussi réagi pour condamner tous ces tracts qui sont jetés dans les réseaux sociaux dont l’auteur peut-être bien déniché au regard de la masse des vidéos et images versées dans les réseaux sociaux.

Cette fois-ci, ce ne sont pas les Sanga qui jadis, étaient dans les viseurs de l’actuel locataire du Gouvernorat de Luluaba ; mais plutôt ce fils du terroir dont la malchance est d’avoir conduit les renseignements de notre pays durant la période des deux cycles électoraux avec toutes ses vicissitudes.

Personne ne veut comprendre du pourquoi de cette exportation de Kolwezi à Kinshasa de la guerre de la course au fauteuil du Gouverneur de Lualaba ? Quelle est vraiment la cible de Richard Muyej Mangez Mans pour manipuler les réseaux sociaux et média de Kinshasa pour garder son fauteuil ?

Peut-être que le Gouv actuel de Lualaba n’a pas encore compris que le système de mots d’ordre est révolu avec l’arrivée du nouveau Président qui pourra demander que la vérité des urnes soit respectée.

Entre temps, outre les noms cités, on attend le dépôt de la candidature de Fabien Mutomb Kan Kato de l’UDPS et celle d’Edmond Mbaz. La bataille sera ainsi rude.

Bremed Mankulu


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.