Alors que son fils meurt en prison par l'erreur de son autre fils Katebe Katoto : Sempya veut tuer Moïse Chokwe !


09 Feb

Alors que son fils meurt en prison par l'erreur de son autre fils Katebe Katoto :

Sempya veut tuer Moïse Chokwe !


Me Moïse Chokwe Cembo est en danger de mort. Certainement qu'il ne lui reste pas beaucoup de jours si on n'y prend garde. Évacué de la prison de Makala pour une formation médicale de la place, la santé de cet ancien député national de la législature de 2006 passe des moments extrêmement difficiles, parce que ne reconnaissant même plus ses visiteurs. Visité ce samedi 09 février 2019 dans son lieu de soins, Me Moïse Chokwe a eu difficile à reconnaître un membre de notre rédaction, pourtant très proche à lui.


Entre temps, les membres de sa communauté Sempya, qui savent que c'est pour un dossier néant fabriqué pour extorquer Katebe Katoto donné ''pour vouloir tuer Joseph Kabila'', Chokwe est abandonné à son triste sort. C'est comme s'il n'avait, ni famille, ni amis, raconte un agent de la santé contacté sur place. Les membres de la communauté Sempya se battent pour prendre le fauteuil de Gouverneur du Haut-Katanga pendant que Moïse Chokwe se bat seul contre la mort pour ne pas avoir posé des actes qui puissent justifier deux ans de prison qu'il endure sans connaître la suite de son affaire surtout qu'elle est nulle dans la mesure où c'est un montage mal ficelé tout simplement pour extorquer. 

Un de ses médecins contactés sur place, a précisé, sous la signature de l'anonymat que sa formation médicale ne sera pas en mesure de bien le prendre en charge.


A titre de rappel, Moïse Chokwe a été arrêté avec son ami Faustin Sotala le 16 décembre 2016 au motif qu'ils voulaient tuer le Chef de l'Etat. 

Me Moïse Chokwe est contacté la veille de son arrivée à Kinshasa par son client Raphaël Katebe Katoto. Celui-ci le charge de remettre une somme de 800 $ à deux quidams qui seront identifiés plus tard comme agents des renseignements militaires. Ils ont été entendus sur procès verbal et confrontés à ces deux malfrats, qui semblent avoir été associés dans une affaire d'escroquerie ou de montage pour enfoncer Katebe Katoto. Depuis lors, Katebe Katoto qui est l'épicentre de l'affaire se promène sans problèmes à Kinshasa pendant que son avocat croupit à la Prison Centrale de Makala d'où il a été évacué il y a 48heures pour une prise en charge appropriée.


Cependant, à voir la manière dont il est pris en charge dans cette formation médicale, il y a risque de craindre le pire. 

Voilà pourquoi les voix se lèvent pour demander son évacuation à l'étranger pour une prise en charge dans des formations médicales appropriées. À moins que l'on ait décidé de le perdre. Surtout qu'il est un des concurrents de beaucoup de filles et fils Sempya dont le leadership a été très affaibli avec l'exil de Moïse Katumbi Chapwe. 

Nicole Kakese

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.