Alain Akwala, ministre congolais de Brazza, à l'accueil de Jean-Marc Kabund-A-Kabund au siège de l'UDPS !


30 Apr

La parcelle est archicomble. Les militants sont venus de partout pour accueillir leur Président ad intérim, élu 1er Vice-président à l'Assemblée Nationale dans le ticket avec les candidats du FCC.

C'est au cours d'une matinée politique tenue ce mardi 30 avril 2019. C'est vers 16 heures que le 1er Vice-président est arrivé au siège accueilli avec des cris des joie et des ovations. 

Il a été précédé par le Ministre du Gouvernement central du Congo Brazzaville, Alain Akwala. 

Prenant la parole, le ministre congolais s'est dit heureux de venir au parti pour célébrer avec les militants du plus ancien parti politique de l'Opposition dont il a entendu parler quand il n'était qu'un enfant. Il a salué et félicité Jean-Marc Kabund-A-Kabund pour sa brillante élection au Bureau de l'Assemblée Nationale.


Immédiatement après et dans une modération du Secrétaire Général Adjoint du parti, Augustin Kabuya, le Premier Vice-président de l'Assemblée Nationale a pris la parole.


De prime abord, il a déjà rendu de multiples actions de grâce à Dieu qui a permis que ce jour arrive. Il a remercié les mamans qui ont organisé cette matinée politique pour l'accueillir.


Sa joie se justifie du fait que personne ne donnait la chance à UDPS de résister après la mort du Sphinx, Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Les géostratèges de toutes sortes ont été invités sur les plateaux de grands médias occidentaux pour décrypter et conclure que les grands partis politiques africains ne savent pas survivre après la mort de leurs leaders. 

Voilà pourquoi, les militants et militantes pleuraient pour deux choses: la mort d'Etienne Tshisekedi et leur propre avenir. 


C'est donc avec raison que les militants doivent savourer cette victoire qui a été le rêve des 13 parlementaires.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.