Un prophète sans miracle !


01 Feb

Un prophète sans miracle !


Jean 10.41 - ...Jean n’a fait aucun miracle...


Comme cette affirmation est surprenante, vous ne trouvez pas ? Jean-Baptiste était un grand prophète, Jésus rendra de lui ce témoignage : « Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste » (Matthieu 11.11). Or, si le ministère de Jean-Baptiste a été puissant et béni, il n'a comporté aucun miracle. Il n'était qu'un précurseur pour ouvrir le chemin du Seigneur.


Ma réflexion c'est : sommes-nous capables de nous limiter à ce que Dieu nous demande sans « envier » ceux qui ont plus de succès que nous ? Prenez une pause avant de répondre à cette question : « Si vous aviez le choix entre le ministère de Jean-Baptiste et celui de l'apôtre Pierre, lequel choisiriez-vous ? ». Après avoir répondu, posez-vous la question : « Pourquoi ? ». Si nous voulons être honnêtes, nous choisirions probablement tous le ministère de l'apôtre Pierre, parce qu'il a été parsemé de miracles extraordinaires. Le ministère de Jean-Baptiste était « austère », difficile et sans démonstration de puissance, si ce n'est une forte conviction de péché qui atteignait ses auditeurs.


Pourtant, plusieurs d'entre nous sommes appelés à un ministère qui ne « cassera pas la baraque », mais qui est d'une grande utilité. Pour un prédicateur de l'estrade, combien y aura-t-il de serviteurs fidèles, dans l'ombre, qui rendront ce ministère possible ! Si Jean-Baptiste avait « envié » Jésus, il aurait commencé à prier pour les malades, à chasser les démons et il se serait écarté de sa mission. Jean était un homme rempli d'humilité, qui connaissait sa place et qui dira : « Il faut qu’il grandisse, et que moi, je diminue » (Jean 3.30).


Mes bien-aimés, l'important c'est de trouver la place que Dieu nous a réservée dans l'avancement de son Royaume. Si nous sommes tentés de prendre la place de quelqu'un d'autre, il y aura deux lacunes : il y aura une chaise vide et c'est très inconfortable d'être assis à deux sur la même chaise. Que le Seigneur nous donne d'accepter pleinement Notre appel et de l'accomplir avec fidélité.


Bonne réflexion !

EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.