Un monde de fous !


05 Nov

Genèse 8.21 - …puisque le cœur de l’homme est porté au mal dès son enfance… (BDS)


L’humanisme commet une grave erreur en déclarant que l’homme est bon par nature. Héritier du péché originel, l’être humain a une propension à se tourner vers le mal. Difficile à envisager ce fait devant les « bouilles » angéliques de nos petites têtes blondes. Pourtant, si nous nions cette vérité biblique, nous nous exposons à des temps de tristesse et de désarroi car la seule solution qui existe, c’est leur éducation.


En tant que parents, nous ne pouvons pas laisser cette éducation à d’autres. « L’école » d’aujourd’hui, particulièrement en France, les poussera encore davantage dans cette voie du mal. L’école du dimanche, même si c’est une très bonne chose, n’est pas suffisante pour apporter cette éducation même si elle est complémentaire. L’apport de cette éducation appartient aux parents, et à eux seuls.


Les Proverbes nous encouragent vivement à prendre ce rôle à cœur. « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas » (Proverbes 22.6). « Les avertissements de la correction sont le chemin de la vie » (Proverbes 6.23). « La folie est attachée au cœur de l’enfant ; la verge de la correction l’éloignera de lui » (Proverbes 22.15). « La verge et la correction donnent la sagesse, mais l’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère » (Proverbes 29.15).


Bien-aimés parents dans le Seigneur, vous avez cette responsabilité d’apporter la « correction » à vos enfants dès leur plus jeune âge. Le mot « correction » n’a pas seulement le sens de châtiment mais surtout le sens de remontrance, d’avertissement, d’instruction morale, de discipline… la « punition » n’étant qu’une solution ultime pour que l’enseignement puisse entrer. Si vous vous dégagez de cette responsabilité, vous vous engagez sur la voie de la souffrance pour votre famille.


Bonne réflexion.


Association EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.