Travailleur ou esclave ?


08 Mar

Travailleur ou esclave ?


Colossiens 3.23 - Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,


Il y a dans cette recommandation une source de joie et de bien-être. Elle devrait guider notre comportement dans la société, faisant les choses, non par désir d'approbation des êtres humains, mais par désir de plaire à notre Dieu. Ayant compris cela, nous serons de bons travailleurs, de bons serviteurs de Dieu, de bons citoyens... Un exemple pour cette génération qui supporte de plus en plus difficilement la « soumission ».


Cependant j'aimerais attirer votre attention sur un sujet qui fait confusion dans la chrétienté ! Le verset précédent nous dit : « Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur » (Colossiens 3.22). Beaucoup assimilent la relation employé/employeur à la relation néotestamentaire esclave/maître. Ces enseignements encouragent les chrétiens à accepter un avilissement sous prétexte que c'est ce que Dieu demande dans sa Parole. S'en suivent des expériences douloureuses et frustrantes qui créent des blessures profondes, car aujourd'hui les travailleurs sont mis sur l'autel de la productivité et du profit.


Mes bien-aimés, je vous rappelle à nouveau cette promesse du Seigneur : « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jean 8.32). Que nous demande le Seigneur ? Sois un travailleur modèle, consciencieux, pur, honnête, affable et plein d'amour. Mais n'accepte pas d'être esclave de ton travail, ni de ton employeur ! N'accepte pas d'être abusé par qui que ce soit, car un Seul est ton Maître ! La responsabilité de ta parole donnée concerne les conditions de ton contrat : tu es rémunéré à tel tarif pour accomplir telle tâche, point !


Oui mes bien-aimés, les chrétiens ont droit à la revendication, oui les chrétiens ont le droit d'améliorer les conditions du travail, oui les chrétiens ont le droit de manifester pour le respect de la personne humaine. N'oublions pas que certains se sont battus pour que nous ayons le privilège de ne plus travailler le dimanche, d'avoir des congés payés, de travailler 8 heures par jour, d'avoir un salaire décent... Soyons reconnaissant à notre Dieu d'avoir ces privilèges et gardons-les !


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.