Tout savoir sur…


29 Jan

Tout savoir sur...

3 Jean 1.9 - J’ai écrit quelques mots à l’Église ; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point.


Il est devenu de mode de « dénoncer » des serviteurs de Dieu sur le net ! La motivation annoncée est toujours une « recherche » de la vérité, la vérité qui affranchit (Jean 8.32), ramenant à la lumière les « œuvres cachées dans les ténèbres » de ces serviteurs, taxés de suppôts de satan, comme si savoir la vérité sur la vie des autres nous rendait libres.


Nous sommes suffisamment « dérangés » par ces pratiques pour y consacrer une pensée. L'important pour nous n'est pas de savoir si les « révélations » faites sont exactes ou de pures fantaisies, mais la question c'est : est-ce séant pour un enfant de Dieu d'agir ainsi ?


Si nous regardons l'exemple des apôtres, ils n'ont pas agis ainsi. Les seules fois, et notre texte y fait référence, où ils ont dénoncé une œuvre mauvaise en nommant la personne, c'était dans un courrier personnel. Paul était près à « s'affronter » avec les pseudo ministères, mais c'était face à face (1 Corinthiens 4.19 et 20). Il dénonçait certes les dérives mais jamais en trainant dans la boue qui que ce soit.


Aussi mes bien-aimés, soyons prudents devant ce genre d'attitude ! Le danger est que nous soyons entraînés par un zèle amer et un esprit de dispute (Jacques 3.14). Qui nous a établis juge ? Paul nous dit : « Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir » (Romains 14.4).


Au risque de gêner certains, on ne peut pas faire n'importe quoi au nom de la « vérité » ! La vérité, c'est le Seigneur Jésus Lui-même, a-t-Il une seule fois déclaré qu’Anne et Caïphe, les souverains sacrificateurs, étaient des suppôts de satan ? Ah, si nous pouvions nous inspirer de son exemple !


Bonne réflexion !


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.