Tout ce que vous voulez !


29 Jun

Matthieu 7.12 - Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.


Nous vivons dans un siècle où la gratuité est quasi inexistante et malheureusement, nos relations sont souvent empreintes de cette mentalité. « Je deviens ton ami, je viens vers toi, je te parle car tu peux m'apporter quelque chose » et non, « je deviens ton ami, je viens vers toi, je te parle parce que tu es toi et que je désire mieux te connaître pour qui tu es, et non pour ce que tu vas me donner ».


C’est un triste constat et trop de nos relations sont entachées de ce mode de fonctionnement. Nous allons vers l'autre, non pour donner mais pour recevoir et toujours recevoir. Nous agissons d’ailleurs souvent également de la sorte avec notre Seigneur.


La Parole nous dit qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir (Actes 20.35). Nous fonctionnons bien trop souvent à l’inverse de ce que le Seigneur nous dit. La Parole de Dieu nous invite à faire aux autres ce que nous aimerions que l’on nous fasse. Aimerions-nous qu’on nous tourne en dérision ? Aimerions-nous qu’on nous réponde avec légèreté, brodant avec des pseudos vérités ? Aimerions-nous qu’on nous pose « des lapins », aimerions-nous qu’on nous regarde de haut, aimerions-nous… ? Bref, la liste est longue.


Je vais vous raconter deux petites histoires : j’étais allée un jour dans des toilettes et la poubelle regorgeait de papiers essuie-mains et il y en avait plein le sol. Ma première réaction a été de jeter le papier direction la poubelle sans me préoccuper vraiment s’il tombait dans la poubelle. Et là, cette parole est venue sur mon cœur : « Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Luc 6.31). J’ai pensé à cet instant à la femme de ménage et je me suis baissée, j’ai pris tous les papiers qui étaient sur le sol, et j’ai tout mis dans la poubelle et bien tassé, tout rentrait sans difficulté. J’ai senti à ce moment là un grand bien-être dans mon cœur. 


Une autre fois, nous avions prévu des choses personnelles et il nous a été demandé d’emmener un serviteur de Dieu à plusieurs kilomètres de chez nous afin qu’il puisse prêcher car il n’avait pas de véhicule. Faire 5 heures de route aller/retour pour que nous prêchions, pas de problème mais pour qu’un autre prêche ! De plus, la semaine avait été assez difficile et nous aspirions à nous reposer. Et là, le Seigneur me dit : « Si toi, tu devais aller prêcher loin, qu’une communauté attende ce que tu vas leur dire de la part du Seigneur, et que tu n’aies pas de moyen de locomotion, aimerais-tu qu’on t’emmène du point A au point B ? ». Vous connaissez bien entendu ma réponse. Nous sommes donc partis avec ce serviteur de Dieu, la joie dans le cœur de faire ce que nous devions faire et nous avons été fort bénis.


Réfléchissons un peu à ce que nous aimerions que les autres fassent pour nous, juste un instant. Prenons deux minutes de notre journée et réfléchissons... Ca y est ? Maintenant, décidons de faire aujourd’hui à quelqu’un ce à quoi nous venons de penser et la joie remplira notre cœur. Et c'est une décision de chaque jour !


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.