Revenir au message de la croix !


03 Mar

Revenir au message de la croix !


Luc 13.2 et 3 - Il leur répondit : « Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ? Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également ».


Le 7 janvier 2015, la France était secouée et profondément émue par un attentat qui faisait douze victimes. Le commando punitif du mouvement fondamentaliste islamique visait la rédaction du journal « Charlie Hebdo » en répression de son humour satirique envers le prophète Mahomet.


A l’époque, nous avions été à contre courant en expliquant pourquoi nous ne voulions pas nous définir comme : « Je suis Charlie ». Les commentaires qui ont suivi cette pensée nous laissaient croire que nos lecteurs pensaient que nous disions que c'était un jugement de Dieu. Nous n'avions jamais voulu dire cela, d’ailleurs nous avions écrit : « Nous ne disons pas qu'il y a une cause à effet ». Ce n'était pas à nous de « juger » ce genre de chose, mais nous voulions attirer l'attention sur le fait que sans repentance, tout homme devra rendre compte devant Dieu de ses actions et que cela, c'est terrible parce que nous ne savons ni le jour ni l'heure.


Il semble qu'il y ait un problème évident dans la chrétienté à parler du jugement de Dieu et ceci probablement, parce que nous sommes sous la grâce. L'Éternel Dieu, dont nous parle l'Ancien Testament, est-Il changé ? Non, Dieu est immuable et Il ne change jamais. La colère de Dieu n'existe-t-elle plus ? Non, mais elle a trouvé « son apaisement » dans le sacrifice terrible de Jésus. La bonne nouvelle que Dieu nous fait grâce est pour ceux qui croient en Lui et qui se repentent, comme Jésus nous l'a enseigné.


« Jésus nous délivre de la colère à venir » nous dit 1 Thessaloniciens 1.10. Jean-Baptiste, Jésus, Pierre, Paul... tous ont prêché avec ferveur la repentance, c'était l'essence même de leur message. Tous les revivalistes sont revenus à ce message simple mais combien puissant de la repentance. Pour parler de repentance, il faut parler ouvertement du péché et du remède que Dieu propose. Nous ne pouvons d'ailleurs en parler efficacement que quand nous avons pris nous-mêmes conscience de l'immensité du pardon de Dieu à notre égard et c'est notre expérience.


Mes bien-aimés, Ézéchiel 37 encourage vivement à revenir au message de la croix et dans ce message, il y a le jugement de Dieu mais aussi la possibilité de pardon que Dieu donne. Si nous désirons voir de véritables conversions, c'est le seul moyen. Nous aurons probablement moins de sympathisants et le monde nous haïra, cependant, je vous invite à analyser la teneur du message de Pierre à la Pentecôte et peut-être que nous comprendrons pourquoi il y a eu 3.000 conversions. 


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.