Pas bête le poisson !


23 Oct

Luc 5.5 - Simon lui répondit : « Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.


Vous connaissez probablement tous l’histoire de la pêche miraculeuse. Pourtant, il y a un détail qui m’a étonné. Vous savez qu’il n’y a pas de hasard avec Dieu ! Voilà que la nuit précédant le jour de la rencontre entre Simon et Jésus, les poissons n’étaient pas là où ils étaient sensés être ! Surprenant non ? Surtout que le lendemain, ils étaient en eaux profondes au lieu d’être au bord des rives du lac ! Bizarre cette affaire !


Je n’y vois qu’une seule explication : Dieu leur a parlé et ils ont obéi. Ils ont fait des choses qui n’étaient pas habituelles pour eux. Ce n’est pas si surprenant que cela puisque des corbeaux ont obéi à l’injonction d’apporter du pain et de la viande au prophète Elie (1 Rois 17.4). Un autre grand poisson a obéi à l’injonction d’avaler le prophète Jonas et de le « vomir » sur une plage (Jonas 2.10 ou 2.11 selon les versions).


Sans être méprisant, un poisson… c’est pas très futé ! Et pourtant, avec son minuscule cerveau, il a entendu la voix de Dieu et a décidé de Lui obéir. De là, il n’y a qu’un pas pour dire que celui qui n’obéit pas à la Parole du Seigneur est moins « futé » qu’un poisson ! Moins sensé qu’un corbeau ! Moins « sage » qu’un grand poisson !


Je vous taquine bien-aimés, mais cela demande tout de même de la réflexion. Je suis sérieux là : ne pas obéir à la Parole de Dieu sera toujours synonyme de souffrance ! C’est vrai que ce n’est pas toujours facile mais, pratiquer la Parole, c’est un investissement durable dans du solide.


Bonne réflexion.


Association EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.