Ote tes souliers !


02 Jun

Josué 5.15 - Et le chef de l’armée de l’Eternel dit à Josué : « Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint ». Et Josué fit ainsi.


Josué, à la tête du peuple d'Israël, viens d'entrer dans le pays de Canaan, le pays promis. D'énormes défis sont devant eux, à commencer par la ville de Jéricho, fermée et barricadée, prête à livrer une bataille sanglante. Probablement que Josué s'était isolé dans la prière quand apparaît devant lui le chef de l'armée de l'Éternel, une épée nue à la main.


C'est là que ce « chef » va demander quelque chose de très surprenant pour un soldat de l'époque, Il va demander qu'il ôte ses souliers. Le seul moment où un soldat comme Josué pouvait enlever ses souliers, c'était dans un temps de sécurité et de paix. Ma réflexion c'est : dans des temps de luttes et de combats, nous pouvons entrer dans le repos de Dieu !


Il nous arrive d'être accablés par des situations oppressantes et notre tendance première sera de combattre, et de combattre encore. Or, à un moment, le Seigneur va nous envoyer sa Parole pour nous dire : « Détends-toi, viens dans ma présence sainte et J'envoie mon armée pour combattre à ta place. Cela ne sert à rien de ne pas dormir et de retourner le problème dans tous les sens à la recherche de solutions. Laisse-Moi faire ! Entre dans mon repos et regarde-Moi agir ».


Quand Josué est entré dans ce repos, l'Éternel lui a communiqué la stratégie à adopter pour prendre la ville de Jéricho. Pas de tranchées, pas d'assaut de la muraille, pas de tunnel à creuser... juste faire le tour de la ville en silence en faisant retentir des trompettes. Plutôt relaxant comme stratégie vous ne trouvez-pas ? Une petite balade musicale !


Mes bien-aimés, nous avons un urgent besoin d'entrer dans ce repos ! Ce repos n'est pas de l'oisiveté, ni de l'indifférence, encore moins un échec... mais la démonstration d'une complète confiance en notre Dieu. J'aimerais que nous soyons encouragés par cette promesse du Seigneur : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11.28).


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.