Ne touche pas à l’oint de Dieu !


01 Jun

1 Samuel 24.7 (ou 24.6 selon les versions) - Et il dit à ses gens : « Que l’Éternel me garde de commettre contre mon seigneur, l’oint de l’Éternel, une action telle que de porter ma main sur lui ! car il est l’oint de l’Éternel.


Vous connaissez certainement ce passage de l’écriture qui est bien souvent utilisé pour dire qu’il ne nous faut absolument rien faire ou rien dire au sujet d’un serviteur de Dieu. Il va s’en dire qu’un certain nombre d’hommes et de femmes utilisent ce passage de l’écriture afin de ne pas être contesté en quoi que ce soit, une façon de nous dire : « Ne réfléchissez plus, mais obéissez à l’oint de Dieu ». Cependant, Dieu nous a dotés d’une matière grise et Il ne nous demande pas de ne pas nous en servir, que du contraire.


J’aimerais m’arrêter sur ma compréhension de certains passages de l’écriture relatifs à ce sujet. Tout d’abord, réfléchissons quelques instants à notre verset du jour. Saul, celui qui ne se lasse pas de vouloir tuer David, est à la portée de celui-ci et il peut le tuer facilement, ainsi il a la possibilité de se débarrasser de son ennemi. Cependant David va dire : « Que l’Éternel me garde de commettre contre mon seigneur, l’oint de l’Éternel, une action telle que de porter ma main sur lui ! car il est l’oint de l’Éternel. Vous pourrez constater que ce n’est pas Saul qui s’est prétendu l’oint de l’Éternel mais c’est David qui reconnaît que Saul est oint de l’Éternel et qui prend la décision de ne pas lui faire de mal.


Nous pouvons lire également dans la Parole : « Ne touchez pas à mes oints, et ne faites pas de mal à mes prophètes » (1 chroniques 16.22). Qui parle ? Est-ce l’oint de l’Éternel ? Non, c’est Dieu Lui-même qui prend la défense de ses oints. 


Autre passage dans Esaïe 65. C’est le Seigneur qui parle, Il dit que personne ne le cherche, que le peuple le provoque ouvertement et sans arrêt… Je vous invite à lire ce chapitre de l’Écriture. A partir du verset 5, le Seigneur dit : « Ils disent aux gens : N’approchez pas, ne me touchez pas, ce serait dangereux pour vous, car je suis « consacré à Dieu » (Esaïe 65.5). Le Seigneur continue en disant : « Quand je vois tout ce que vous faites, ma colère prend feu ». Nul va sans dire que là, ce sont des hommes (et des femmes) qui proclament eux-mêmes de ne pas les « toucher » sous prétexte qu’ils sont consacrés (oints). Ce fait met Dieu en colère.


Mes ami(e)s, le véritable oint de Dieu n’a pas à se défendre lui-même, ni à faire peur aux gens en proclamant : « Attention à ce que vous me faites ou à ce que vous dites ». Non, c’est Dieu Lui-même qui se charge de défendre son oint ! Il vous fera simplement reconnaître que telle personne est ointe par Lui et Il mettra sur votre cœur de ne pas faire ou dire quoi que ce soit à son sujet.


Je ne veux pas dire dans cette pensée que nous pouvons calomnier et médire, bien au contraire. Mon propos est là pour libérer ceux qui sont sous un joug de peur à cause de « prétendus » serviteurs de Dieu qui se prennent pour le Tout-Puissant ! Je pense que dans les temps que nous traversons, il est important de s’arrêter un instant sur ce sujet.


Bonne réflexion.

EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.