Miel ou glaive ?


20 Apr

Miel ou glaive ?


Esaïe 49.2 - Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, il m’a couvert de l’ombre de sa main...


J'aimerais faire le contraste qui existe entre les paroles que nous sommes appelés à dire dans un entretien personnel et dans la prédication. « Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps », nous disent les Proverbes (Proverbes 16.24). « Le Seigneur, l’Éternel, m’a donné une langue exercée, pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu », nous dit encore Esaïe (Esaïe 50.4). Le Seigneur nous donne de pouvoir, par la parole, apporter la grâce, le réconfort, le soutien nécessaire pour ceux qui sont « abattus ».


La prédication revêt une force différente, elle est appelée à faire le travail d'un glaive tranchant. Hébreux nous dit : « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur (Hébreux 4.12). La prédication est appelée à pénétrer les auditeurs pour faire une séparation entre le bien et le mal, entre la chair et l'esprit, entre la lumière et les ténèbres... Nous cherchons quelquefois trop la complaisance dans la prédication, or Paul dira : « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ » (Galates 1.10).


Mes bien-aimés prédicateurs, si nous voulons être couvert par l'ombre de la main de l'Éternel quand nous prêchons, c'est-à-dire d'avoir l'onction, nous avons besoin de revenir à une prédication sans complaisance ni compromis. Certains diront que ce genre de prédication est sans amour, cependant ce sera la plus belle marque d'amour et de compassion que nous pourrons manifester. L'Église de Jésus-Christ a besoin d'entendre des messages qui la pénètrent, qui la libèrent, qui la sanctifient, qui la rendent plus belle et prête à rejoindre son époux.


Néanmoins, faisons bien la différence avec le soin pastoral dans le cadre d'entretiens privés. Là, apportons ce rayon de miel qui sera source de guérison et de salut. Pour mieux comprendre ce que je veux dire, n'hésitez pas à faire une étude des prédications du Seigneur Jésus et de ses entretiens privés, vous verrez c'est très bénéfique.


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.