La réputation de Dieu !


28 May

Matthieu 8.8 - Le centenier répondit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri ».


Vous avez probablement souvent entendu parler de la foi de ce centenier ! Pourtant, si nous réfléchissons, il y a encore plus que cette merveilleuse foi : il y a le souci de la réputation ! Il était interdit pour un Juif de se rendre dans la maison d'un non Juif. Jésus était prêt à braver cette interdiction, quitte à être encore plus calomnié, n'avait-Il pas scandalisé en guérissant plusieurs le jour du sabbat ? Mais c'est là que je veux pousser notre réflexion : ce centenier s'est humilié pour garder intacte la gloire du Seigneur !


Dans notre lecture quotidienne, nous avons vu combien Dieu se soucie de Sa réputation. Plusieurs fois Il s'est gardé de « corriger » les Israélites pour que les peuples alentour ne médisent pas sur Lui. Ma réflexion c'est : ai-je le souci de la réputation de Dieu ? Si vous êtes chrétiens, tôt ou tard vous serez « analysés » par ceux qui vous entourent. Tout naturellement, ils se feront une opinion de Dieu et de sa Parole en fonction de vos comportements. Nous ne cesserons jamais de le répéter : nos comportements sont beaucoup plus parlant que nos paroles. Et si dans cette optique, avant de réagir, nous nous posions la question : la réputation de Dieu sera-t-elle ternie, oui ou non ?


Dans le livre de Job il est écrit ceci : « ...l’Éternel... dit à Éliphaz de Théman : Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous n’avez pas parlé de moi avec droiture comme l’a fait mon serviteur Job » (Job 42.7) ! Je pose à nouveau la question : « Avons-nous le souci de la réputation de Dieu ? ». Et si pour devenir l'ami de Dieu, il fallait ce genre de sentiment ? Si pour être selon son cœur, il fallait être prêt à s'humilier pour qu'Il retire toute gloire de notre vie ? Certains me diront que Dieu est assez grand pour se défendre tout seul mais n'est-ce pas de l'amour que de ressentir de la souffrance si l'être aimé est sali, bafoué ou traîné dans la boue ?


Mes bien-aimés, aujourd'hui même nous pouvons savoir si le Seigneur est notre priorité numéro 1. En nous écoutant prier, en nous écoutant parler, en nous regardant agir... Nous saurons à coup sûr si la réputation de notre Dieu est notre souci majeur !


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.