La fête de la vie !


30 Aug

Esaïe 35.1 - Le désert et le pays aride se réjouiront ; la solitude s’égaiera, et fleurira comme un narcisse.


La fête chrétienne la plus importante pour moi est Pâque, commémoration de la résurrection du Seigneur. Quelle joie, quel bonheur que de savoir que notre Seigneur est vivant ! Oui, Jésus est vivant, Il vit ! Alléluia ! 


Cependant, dans ton cœur, dans ta vie, cette vie n'est pas manifeste. Tout semble mort et la vie n'arrive pas à prendre le dessus. Parfois, la vie semble commencer à jaillir et patatra, c'est comme si tout était avorté. Tu crois, tu sais que le Seigneur est vivant et qu'Il est Celui qui donne la vie aux morts, c'est quelque chose qui est inscrit dans ton cœur et pourtant, rien et encore rien. Ta maison, qui devait avoir des allures de fêtes, n'est que tristesse à l'état de ton cœur. Tu veux que cela change, tu pries mais au fond de ton cœur, tu penses que tout cela est pour les autres, trop de fois ton espoir ayant été différé. 


Aujourd'hui pourtant, je veux te donner une Parole de consolation. Dieu n'a pas encore dit son dernier mot. Dans ton désert, qu'il soit physique, spirituel, relationnel, Dieu va faire quelque chose. Tu as cependant quelque chose à faire ! 


Un jour, un serviteur de Dieu a reçu une vision du Seigneur. Il a vu en plein désert du Sahel un terrain où des arbres en grande quantité poussaient. Lui, avec d’autres, ont fait l'acquisition de ce terrain aride où tout semblait mort et la première chose qu'ils ont fait a été de clôturer ce terrain afin d'éviter que tous les animaux ne marchent dessus et dévorent ce qui pourrait commencer à pousser. Aujourd'hui, sur ce terrain, 100.000 arbres d'une centaine d'espèces différentes ont repris vie en plein désert ! Les oiseaux, également de différentes espèces, se nichent dedans. La vie a remporté la victoire ! 


A l'instar de ce terrain clôturé, tu dois garder ta pensée ; la protéger afin de ne pas y laisser entrer des choses mauvaises faisant une œuvre mauvaise, des pensées destructrices, de mort. Il est important également que tu laisses germer dans ton cœur la semence de vie qu'est la Parole de Dieu tel un jardin bien gardé de toute rancune, amertume, non pardon... 


N'oublie pas non plus que la vie et la mort sont au pouvoir de la langue. Alors dès aujourd'hui, décide et prononce des paroles de vie sur ton désert. N'aie plus peur d'y croire encore. Crois ! Et tu verras la gloire de Dieu.


Avec toute mon affection.     

    

EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.