La chasse au trésor !


04 Apr

La chasse au trésor !


Esaïe 43.10 - Mon but est que vous sachiez, que vous croyiez et compreniez qui je suis, moi. (BFC)


Je ne sais pas ce qui vous motive à prier et à lire la Parole de Dieu, mais je sais ce qui motive Dieu. Toute l'Écriture n'a qu'un but, celui que Dieu énonce Lui-même : Le connaître ! Derrière les vérités spirituelles qu'enseigne la Bible, il y a une finalité plus grande encore que de comprendre ces vérités, c'est de comprendre Dieu. Est-ce possible ? Certes pas sans l'Esprit de Dieu ! Mais avec le Saint-Esprit, nous pouvons comprendre qui est Dieu. N'est-Il pas Celui qui sonde les profondeurs de Dieu (1 Corinthiens 2.10).


Vous savez que c'est le fondement même de la vie éternelle ? Jean 17.3 nous dit : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ ». C'est notre chasse au trésor.


Mes bien-aimés, nous avons besoin de revoir notre motivation dans notre relation avec le Créateur. Trop d'enfants de Dieu ne cherchent cette relation que dans un désir de satisfaction personnelle. Après tout, croire en Dieu c'est pratique : cela satisfait la pensée de l'éternité qui est en chaque homme (Ecclésiaste 3.11), cela donne une assurance tous risques, enfer y compris, et cela donne une certaine conduite de vie morale. Comprenez bien que tout cela n'est pas mauvais en soi mais... ce que Dieu veut, c'est que nous Le connaissions Lui !


Je ne me lasserai jamais de prendre en exemple l'expérience de Job. Il avait entendu parler de Dieu mais, après son épreuve, il L'a vu (Job 42.5). Cela doit bouillir dans notre cœur : « Je veux te voir Seigneur ! Les miracles c'est merveilleux, mais je veux Te voir Toi Seigneur ! La connaissance biblique c'est super, mais je veux Te connaître Toi Seigneur ! Seigneur mon âme languit de Toi, je veux plus de Toi ! Je veux savoir, croire et comprendre qui Tu es ! Mon trésor c'est Toi ! ».


Bonne réflexion.


EZ37M ©

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.