L’attouchement de Jésus !


04 Jun

Matthieu 17.7 - Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit : « Levez-vous, n’ayez pas peur ».


Mes bien-aimés, combien de fois la peur nous a-t-elle tenus prostrés ? Combien de fois nous a-t-elle enchaînés dans un dur esclavage ? Combien de rêves, de destinées, d'appels, de visions... ont été perdus par ce sentiment dévastateur ?


Nous avons un tel besoin de l'attouchement de Jésus. Regardez comment le Seigneur règle le problème. En premier, Il s'approche de nous. Il nous sollicite en frappant à la porte de notre cœur mais Il ne force pas les choses, Il attend notre invitation ! Il est tout proche de nous et Il attend, parfois très très patiemment, que nous nous approchions de Lui.


Ensuite, quand nous répondons positivement à son appel, Il nous touche. Combien le toucher de Dieu est précieux et salutaire. Quelque soit notre « lèpre » ou notre maladie, Il nous touche. Ce n'est pas notre « péché » qui va le contaminer, mais c'est sa « Sainteté » qui va nous envahir. Rien au monde ne devrait nous priver de nous approcher de Lui et de vivre son attouchement. Aucune honte, aucune culpabilité, aucune indignité... ne l'empêcheront de nous toucher avec tendresse et compassion.


Ensuite, Il nous ordonne sur un ton ferme mais doux à la fois : « Lève-toi. Tu n'es pas destiné à être prostré, tu n'es pas destiné à rester dans ton coin, écrasé, dépressif et malheureux. Lève-toi et cours dans la « carrière » que Je t'ai ouverte. Laisse-toi saisir par Mon attouchement et lève-toi, relève-toi, lève la tête et les épaules, tu es destiné à être mon enfant vainqueur, conscient de la noblesse qui t'habite par mon Esprit ».


Enfin, viens cette Parole qui est une promesse : « N'aies pas peur ! Tu n'as aucune raison de craindre, Je suis là, Je suis avec toi, Je te soutiens, Je te porte, Je t'emmène sur mes sommets... Que peut te faire un homme ? ».


Mes bien-aimés, je prie que cette Parole se grave dans notre cœur : « Lève-toi, n'aie pas peur ! ».


Avec toute mon affection !


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.