L’état d’esprit du don !


06 Sep

Matthieu 21.3 - Si quelqu'un vous fait une observation, vous n'aurez qu'à lui dire : « Le Seigneur en a besoin », et on vous les laissera prendre immédiatement.  


Jésus a envoyé ses disciples chercher une ânesse et son petit. Il en avait besoin pour accomplir la prophétie qui Le concernait pour l'entrée à Jérusalem. L'évangile de Marc ajoute que des gens ont demandé aux disciples ce qu'ils étaient en train de faire et que quand ils ont donné cette Parole du Seigneur, ils les ont laissé tranquille.


Ma réflexion est celle-ci : si nous devions prêter quelque chose qui nous appartient pour les « besoins » du Seigneur, aurions-nous la même promptitude ? Serions-nous pleinement confiants, ou aurions-nous les plus grandes difficultés à laisser aller ? Mes bien-aimés, nous souffrons beaucoup trop de l'individualisme. Que nous soyons aisés ou pauvres, « l'esprit de propriété » nous guette tous. Nous en parlons souvent dans nos lignes mais il nous manque cruellement « l'état d'esprit du don ».


C'est quoi « l'état d'esprit du don » ? C'est savoir s'oublier un peu ou même beaucoup pour l'avancement du Royaume de Dieu. A vrai dire, nous devrions chercher des occasions de donne ! Jésus n'a-t-il pas dit : « Donnez et il vous sera donné ! » (Luc 6.38). Si nous avions foi dans cette Parole, nous serions beaucoup moins lents à la détente. Il ne s'agit pas toujours de monnaie sonnante et trébuchante mais parfois simplement de donner un peu de temps, un peu d'attention, juste un sourire même ; à commencer par nos proches.


La bonne prière pour cette journée serait celle-ci : « Seigneur, aide-moi à prendre conscience combien je ne suis qu'un intendant de ce qui est à ma disposition et que le propriétaire absolu de tout ce que je suis et ce que j'ai, c'est Toi. Aide-moi à en faire un très bon usage et montre-moi ta volonté parfaite jour après jour à ce sujet ».


Bonne réflexion.     

    

EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.