Jusqu’au jour où !


07 Jul

Juges 16.20 - Elle dit alors : « Les Philistins sont sur toi, Samson ! ». Et il se réveilla de son sommeil, et dit : « Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai ». Il ne savait pas que l’Éternel s’était retiré de lui.


L'être humain est surprenant parce qu'il entretient souvent un sentiment d'impunité ! Beaucoup de nos contemporains s'imaginent qu'ils peuvent mentir, tromper, flirter avec le mal, magouiller... sans qu'un jour il y est des comptes qui soient redemandés, un jour où TOUT vient en jugement (1 Corinthiens 3.13).


Samson, bien qu'il soit juge en Israël, avait un sérieux penchant pour le sexe opposé. Pendant des années, il avait entretenu cette faiblesse se croyant invincible. Malheureusement, il avait oublié qu'un jour le péché te rattrape et qu'il exige le paiement de la « facture » avec un inhumanisme cruel. Ce fut le triste destin de Samson mais finalement, il ne s'était fait du tort qu'à lui-même. Qu'en est-il de ceux qui, avec une profonde malice, use et abuse des personnes qui les entourent ?


Quelquefois, nous aimerions que le Seigneur traite le problème comme Il l'a fait avec Ananias et Saphira (voir Actes 5.1 à 11). C'est radical, expéditif et finalement cela nous plairait drôlement bien. Pourtant souvent, nous sommes frustrés de voir les « méchants » fleurir, réussir dans leurs mauvaises voies, arriver à tromper tout le monde, se faire passer pour le « gentil » alors que leur cœur est tortueux et mauvais. Lisons Psaume 92.7 : « Si les méchants croissent comme l’herbe, si tous ceux qui font le mal fleurissent, c’est pour être anéantis à jamais ». Lisons encore Matthieu 24.38 : « Jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche... ».


Mes bien-aimés, il y a une finalité. Il existe un jour où la justice triomphe de l'injustice, où les ténèbres sont vaincues par la lumière, où le Bien bat définitivement le Mal, où chacun reçoit la rétribution de ses actes ! Notre Dieu est un Dieu de patience mais Sa justice ne donnera pas à cette patience l'illimitation. Levons nos têtes, libérons nos cœurs de toute colère et amertume, notre « droit » triomphera devant la face de notre Seigneur.


Bonne réflexion.

EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.