Je ne vois pas !


15 Jun

2 Corinthiens 4.4 - pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence.


Si vous étudiez un peu la Parole de Dieu, vous verrez qu'il y est souvent fait allusion à la vue et entre autres, à l'aveuglement. Cela a été le cas à Sodome, pour le magicien Bar-Jésus... même Paul ! Ne me demandez pas pourquoi mais l'expression « je ne vois pas ce qu'il y a de mal à cela » m'a toujours fait peur ! Car le problème se situe bien là : j'ai perdu la faculté de voir le mal, drame en perspective car tôt ou tard le mal que je ne perçois plus m'atteindra comme un fléau implacable.


Dans nos lignes nous avons averti le peuple de Dieu de temps difficiles où la Parole de Dieu se fera rare. Et si, comme quelqu'un le soulignait si bien en commentaire, c'est la compréhension de celle-ci qui devenait rare : c'est-à-dire que la vérité de la Parole de Dieu ne nous soit plus révélée à cause de nos « désobéissances » !


La période estivale qui arrive est pleine de « pièges » pour les enfants de Dieu ! Emploi du temps différent, environnement différent parfois… soyons honnêtes, ce temps de repos a tendance à nous faire lever la garde et à nous conduire dans une certaine passivité. Je ne vois pas le mal qu'il y a à faire quelques excès alimentaires, à me laisser aller à des « suggestions » quand je suis sur la plage, à participer à des soirées camping hot, à... Mon bien-aimé, c'est toute ta vision spirituelle qui est en danger, un peu s'assoupir et...


Vous savez que notre ministère proclame que la restauration en Dieu est possible. Qu'Il est capable de pardonner et de rétablir le plus bas tombé. Mais comme le dicton le dit : « Il vaut mieux prévenir que guérir ». Nous voulons lancer un avertissement solennel : « Chrétien, prend garde à toi ! Ressaisis-toi si tu es en train de glisser ! N'écoute pas la voix du Tentateur qui te dit : « Y'a rien de mal à çà », il essaye de t'endormir pour mieux te dévorer. Et si tu es déjà dans un fiel amer, demande la prière et confesse ta faiblesse. C'est dans la repentance que tu trouveras la force de remonter la pente ».


« Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays ». (2 Chroniques 7.14).


Bonne réflexion.  


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.