Diabolos !


25 May

2 Timothée 3.2 et 3 - Car les hommes seront... calomniateurs,


Tout est dit au travers du mot grec qui est traduit par calomniateurs, c'est le mot « diabolos » ! Il n'y a pas de plus grande évidence : celui qui calomnie est un « diable » ! Alors pourquoi les enfants de Dieu prêtent leur bouche à la calomnie ? C'est un mystère et j'avoue franchement que je ne comprends pas.


Ma réflexion me pousse qu'à une seule réponse : ces chrétiens sont trompés ! Ils s'autorisent le droit de calomnier car ils sont persuadés que « la vérité doit éclater » ou « que ce n'est pas si grave ». Pas si grave ? Et si le sort éternel des calomniateurs était celui du grand « diabolos » ?


Où commence la calomnie ? Quand je propage des « informations » plus ou moins justes sur quelqu'un dans le but de nuire à sa réputation ! Je ne suis peut-être qu'un colporteur, parce que j'aime çà, c'est croustillant, il faut bien meubler la conversation... Que nous soyons l'initiateur ou l'oreille-bouche appropriée, c'est du pareil au même : diabolos.


La première bonne décision que nous pourrions prendre, c'est de réfléchir au pourquoi nous parlons de cette manière de telle ou telle personne. Quelle est ma motivation ? Quels sont mes sentiments ? Franchement, si le Seigneur apparaissait pendant que je parle, serai-je confus ?


La seconde décision serait de ne plus jamais parler négativement sur qui que ce soit et si je suis dans le trouble par rapport à untel, de l'exposer au Seigneur dans une prière d'intercession.


Mes bien-aimés, il y a des vérités intrinsèques : si quelqu'un calomnie « Marcel » devant vous, il vous calomniera devant « Marcel ». Si le peuple de Dieu ne calomniait plus, il serait beaucoup plus puissant qu'il ne l'est. Une louange que Dieu agrée ne peut pas sortir par une bouche qui se livre au diable. Ce qu'un homme sème, il le moissonnera aussi et la récolte sera abondante...


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.