Confessez donc !


18 Feb

Confessez donc !


Jacques 5.16 - Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.


Ce verset est une clef ! Et nous croyons que son application peut changer le cours de la vie de nombreux chrétiens et serviteurs de Dieu (les femmes étant incluses).


En effet, quand un péché est mis à la lumière, l'ennemi perd de sa force. C'est pourquoi l'ennemi fait tout pour nous empêcher de confesser nos péchés les uns aux autres. Il utilise pour cela, et vous le savez aussi bien que moi, la honte, le « mais qu'est-ce qu'ils vont penser de moi », le « je ne dois pas montrer mes faiblesses », et nous devons avouer également que l'ennemi agit en utilisant les autres. En effet, il est difficile aujourd'hui de trouver une personne ou un groupe à qui nous confier sans que cela fasse le tour de la communauté, la ville, voir au moyen du net, le tour de la planète.


Pourtant, c'est véritablement une clef. Nous avons pu expérimenter cela à de nombreuses reprises tant dans nos vies personnelles que dans la vie de frères et sœurs qui ont osé se confier et recevoir la prière. Combien de fois n'avons-nous pas entendu : « Cela dure depuis des années et je n'en ai jamais parlé à personne ». Pourtant, ces frères et sœurs avaient une communauté, un pasteur... Nous avons ainsi souvent vu des personnes libérées d'un poids énorme et guéries dans leur âme mais aussi dans leur corps.


Combien de serviteurs de Dieu également se sentent comme obligés d'afficher une sainteté à toute épreuve et pourtant... Ce ne sont que des hommes et des femmes avec des faiblesses et qui ont également besoin de recevoir la prière. Mais où aller ? Avec qui prier sans être démoli et même voir « le ministère » s'effondrer ? 


Mes bien-aimés, il est temps de nous lever et de dire : « Cela suffit, je ne continuerai pas avec cela dans ma vie ». Il est temps également que des hommes et des femmes se lèvent pour prier pour ces personnes en souffrance, car oui, elles sont pour beaucoup d'entre elles dans le combat et dans la souffrance. Prenons l'engagement de ne pas crier sur les toits ce qui nous sera dit dans le secret. Les écritures nous disent dans Proverbes 11.13 : « Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets, mais celui qui a l’esprit fidèle les garde ». Ayons un esprit fidèle et gardons le secret de ceux qui acceptent de nous les confier. Prions et Dieu se glorifiera, nous verrons notre frère ou notre sœur libéré, restauré et guéri.


Bonne méditation et si besoin, nous sommes là ! 


Soyez abondamment béni(e)s


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.