Ce combat qui fait rage en nous !


28 Feb

Ce combat qui fait rage en nous !


Romains 7.19 - Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.


Mon mari citait ce verset hier et je pense qu'un combat faisait rage dans le cœur de l'apôtre Paul. Pourtant à contrario, n'avez-vous jamais ressenti un combat en vous parce que vous faisiez le bien que vous ne vouliez pas faire ?

 

La chair et l'Esprit ont des désirs contraires. Bénir ses ennemis, rendre le bien pour le mal, faire plaisir à quelqu'un qui se désintéresse complètement de vous... Toutes ces choses ne sont pas naturelles à l'être humain et notre chair résiste alors à l'Esprit de Dieu qui habite en nous et qui désire nous voir agir selon les règles qui régissent le Royaume de Dieu.

 

C'est alors qu'un combat fait rage en nous, notre chair veut prendre le dessus et si nous la laissons parler, alors l'ennemi vient en rajouter en nous disant : « Mais tu n'es qu'une lavette, tu ne dis jamais rien, tu as vu comment ils te prennent pour un(e) imbécile... (vous connaissez aussi bien que moi tout ce qui peut venir à ce moment-là dans nos pensées). Nous crions alors à Dieu : « J'en ai assez, terminé ! Je n'en peux plus ! Père, ne suis-je pas ton enfant ? ». 


La réponse est oui, mille fois oui mais nous sommes aussi son disciple, celui ou celle qui est appelé(e) à ressembler à son Maître. Oh, vous allez me dire, mais c'est difficile ! C'est vrai que cela est dur, notre chair voulant prendre le dessus, mais c'est possible car tel est le désir de Dieu. 


La Parole nous dit dans le Psaume 37 de ne pas envier ceux qui font le mal, de nous confier en l'Éternel, de pratiquer le bien, de faire de l'Éternel nos délices. Je vous invite à méditer ce psaume écrit par David, l'homme selon le cœur de Dieu. Il avait compris que toute notre force se trouve en Dieu et que la seule chose qui compte, c'est de réjouir le cœur de notre Père et Seigneur. Il avait compris que même si le méchant s'étendait parfois comme un arbre verdoyant, l'Éternel est le protecteur des justes au temps de la détresse. 


Mon ami(e), garde les yeux fixés sur le Seigneur, ne t'en détourne pas, continue, ne te lasse pas de faire le bien et attend toi au Seigneur car tu moissonneras au temps convenable (Galates 6.9).


Sois encouragé(e). Avec toute ma compassion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.