Besoin de l’autre !


21 Mar

Besoin de l’autre !


1 Rois 5.6 - Mes serviteurs seront avec les tiens, et je te paierai le salaire de tes serviteurs tel que tu l’auras fixé ; car tu sais qu’il n’y a personne parmi nous qui s’entende à couper les bois comme les Sidoniens.


Je vous invite à nous replonger dans le contexte de cette histoire. Hiram, le roi de Tyr, avait envoyé auprès du Roi Salomon une délégation de ses serviteurs pour le « féliciter » de sa nomination comme roi. Hiram avait toujours aimé le père de Salomon, le roi David. Salomon en profita pour partager sa vision de bâtir une maison à l'Éternel et son besoin d'aide. Le roi Hiram accueillit cette demande de partenariat avec une grande joie.


J'aimerais tirer de cette histoire quelques réflexions. La première, c'est que Dieu peut créer des connexions qui vont permettre à la vision de se développer. Une vision n'aboutit à une réalisation que très rarement par les mains du visionnaire seules. Soyons attentifs car le Seigneur va nous faire croiser le chemin de personnes qui seront envoyées par Lui. Cela nécessite que nous soyons prêts à partager la vision qui brûle dans notre cœur car elle trouvera certainement écho chez quelqu'un, et que nous soyons ouverts aux autres.


La deuxième, c'est de savoir reconnaître ses limites. Il y avait des hommes de qualité en Israël, mais les bûcherons... rien à voir avec les Sidoniens, experts en la matière. Ce n'est pas facile de laisser « sa » place dans un domaine pour quelqu'un qui est plus expérimenté que nous et qui a reçu l'onction pour cela. C'est le chemin de l'humilité, indispensable à la croissance.


Mes bien-aimés, nous vivons dans un temps où l'Église a un cruel besoin de retrouver le chemin du partenariat des ministères. A quelques exceptions près, il y a une pauvreté spirituelle énorme dans la francophonie. Bâtissons ensemble la « maison de Dieu », chacun avec sa spécificité, son expérience, son charisme et son onction. Voyons plus loin, voyons plus grand, voyons plus miraculeux... « Elargis l’espace de ta tente ; qu’on déploie les couvertures de ta demeure : Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux (Esaïe 54.2) !

  

Bonne réflexion !


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.