Avant de boire la tasse !


06 Mar

Avant de boire la tasse !


Matthieu 14.30 - Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et, comme il commençait à s'enfoncer, il s'écria : « Au secours ! Seigneur ! » (Semeur).


Pierre a eu le bon réflexe. Il était en train de marcher sur l'eau mais la peur l'a fait doute et comme il commençait à se noyer, il a crié à l'aide au Seigneur.


Si vous plongez une grenouille dans de l'eau bouillante, elle va s'enfuir très rapidement. Mais si vous la plongez dans l'eau froide et que vous montiez la température petit à petit, elle va y rester jusqu'à en mourir. Nous aussi, nous pouvons accepter des environnements malsains qui vont nous faire sombrer petit à petit sans que nous nous en rendions compte. C'est pour cela qu'il faut sans cesse veiller et être sur nos gardes.


1 Corinthiens 10.12 nous dit : « Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber ! ». Le plus grand danger c'est que le diable nous endorme et qu'il nous berce d'illusions. Laissons le Saint-Esprit nous sonder et nous avertir. Une remise en cause et une analyse régulière de nos « voies » sont très importantes, sinon nous serons aveugles sur notre condition spirituelle et en danger de chute. Après cet examen, si nous prenons conscience que nous dévions ou sombrons, appelons avec cris le secours du Seigneur qui peut nous sortir de toute épreuve. 


Mes bien-aimés, le Saint-Esprit appelle par la bouche de l'un et de l'autre l'Église à se réveiller et à se lever. S'Il nous interpelle de la sorte, c'est que plusieurs sont ignorants qu'ils dorment. N'attendons pas de « boire la tasse » pour crier à notre Dieu : « Seigneur, tiens-moi debout, viens à mon secours et ouvre mes yeux sur mon état spirituel ».  


Bonne réflexion.


EZ37M © www.mfpg.be

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.