Au zénith ces jours depuis le lancement de son mouvement politique Force des Patriotes : Honore Mvula constate la fin de Lamuka et du CLC !


24 Oct
24Oct

C’est une étoile qui se confirme dans les firmaments politiques de la RDC. Une étoile qui a éructé autour de gros astres politiques congolais avant de se frayer sa propre constellation où elle a entraîné une vague d’étoiles qui se frottent aussi autour d’elle depuis un temps. C’est ce qui explique les matinées politiques organisées aussi bien à Kinshasa que dans les provinces orientales de la RDC dont le Grand-Kivu qui a vibré dernièrement au rythme de la Force des Patriotes.  

Dubitatif quant à la réussite de la marche du CLC et de Lamuka, Honoré Mvula, puisque c’est de lui qu’il s’agit, Président National de la Force des Patriotes, avait déjà prédit ce cuisant échec. Mais, c’est au jour même de la tenue de cette manifestation autorisée par les autorités provinciales de Kinshasa que l’homme va plus loin pour annoncer la fin de la plateforme Lamuka et du CLC, Comité Laïc de Coordination.

"Après l’échec de la marche du CLC, la coalition LAMUKA et quelques jeunes des mouvements citoyens, ainsi nous, avions annoncé la fin de CLC et LAMUKA", a-t-il déclaré.

Pour Honoré Mvula, Lamuka fait de la récupération politicienne à travers cette marche organisée par le CLC, pour compenser ses carences stratégiques :’’Par manque des stratégies sur le terrain, la coalition Lamuka fait une récupération politique avec une très faible mobilisation pour une ville comme Kinshasa qui compte des millions de Congolais... ", a-t-il fait observer avant de relever que cette marche se déroule dans les conditions voulues dans un Etat de droit : "Sans interdiction, sans des tirs à balles réelles, ni gaz lacrymogènes. Vive l’État de droit ", s’est-il félicité, comme pour reconnaitre le respect de l’Etat de droit et de la démocratie dont font montre les nouvelles autorités. Cependant, le jeune leader et Président de la FP, Honoré Mvula, a déploré le fait que le CLC et LAMUKA aient maintenu leur marche, alors que le pays a été frappé par un deuil causé par un accident survenu sur la Nationale numéro 1, la veille. Ce qui démontre le ‘’faire de la politique pour besoin de la politique politicienne’’ : ‘’Accident au Kongo central, Fatshi annule son voyage pour le Japon et se rend à Mbanza Ngungu sur le lieu d’accident. Le CLC maintient sa marche en collaboration avec LAMUKA", a stigmatisé Mvula dont les prochains jours nous fixeront sur ses prédilections.

Tutu Ntumba


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.