Quatrième édition du Forum Géosciences Kibali Goldmines fait la différence


08 Aug

 Il s’agit d’une initiative des étudiants en géologie et en  sciences qui réfléchissent sur les grandes questions d’exploitation des ressources naturelles et celles relatives au développement durable. Le Forum Géosciences attire aujourd’hui l’attention de plusieurs décideurs dont les gouvernants, les entrepreneurs et les experts indépendants.

Pendant deux jours, les différents orateurs ont cogité autour des thèmes liés au développement. Les interventions ont porté sur l’exploitation minière et pétrolière, la gestion des forêts et des eaux, l’énergie, la politique du gouvernement, les investissements, les marchés financiers et les perspectives d’avenir.

Parmi les intervenants, Diamante Kafuti, géologue senior chez Kibali Gold Mines a parlé de l’exploration. Le secteur minier congolais est un « domaine réservé » aux hommes selon une certaine perception de la société. Madame Kafuti a suscité la curiosité de l’auditoire pour trois raisons principales : - sa féminité, - son jeune âge et surtout sa connaissance du secteur. Elle a semblé voler la vedette aux autres orateurs compte tenu de son savoir-faire. Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, Kibali n’est pas tombé sur des mines déjà explorées. Il a mené ses propres recherches et a découvert une mine de classe mondiale. L’entreprise est aujourd’hui le plus grand producteur d’or d’Afrique. Pour l’année 2018, Kibali s’est assigné comme objectif, la production de 675 mille onces. Loin de s’arrêter à ce stade, la compagnie poursuit des recherches sur d’autres sites de la région. Diamante Kafuti s’est appesantie sur le craton du Congo. Le gisement de Kibali regorge de plus de 22 millions d’onces. Le nord-est de la RDC, dit-elle compte plusieurs roches vertes dont Mungwalu, Moto, Ngayu, Kilo et Mambasa dans l’ex-Province-Orientale. Kibali continue l’exploration préliminaire sur la roche de Ngayu. La société a produit la carte géologique régionale sur le potentiel aurifère. La structure KZ en est une illustration. Kalimba, Moku et Agbarabo sont minéralisés.

Il convient de noter que Kibali Gold organise des stages professionnels pour les étudiants, accorde des bourses aux meilleurs étudiants de la Faculté de Géologie de des Universités de Kinshasa et de Lubumbashi.  Il a déjà engagé et continue à recruter beaucoup de jeunes dans les universités congolaises. L’entreprise fait confiance à la jeunesse et à l’expertise congolaise. 

Gomez MAYA NZAO

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.